Vaccin anti-covid: l’Algérie a opté pour le russe Sputnik V

Après un petit suspense autour  de la «Short -liste », les autorités algériennes ont tranché sur la question du choix du vaccin contre la Covid-19.

C’est désormais officiel:  « Sputnik V » est le premier vaccin pour entamer la campagne de vaccination en Janvier 2021.

« Le ministre de la Santé et de la Population a annoncé la signature d’un contrat de gré à gré simple avec un laboratoire russe pour l’acquisition du vaccin contre le Coronavirus, en application de la décision du président de la République d’aller vite dans l’opération de vaccination qui doit démarrer début janvier », a déclaré le porte parole du Gouvernement Amar Belhimer.

Une décision prise et un choix fait au lendemain de l’entretien téléphonique, qui a eu lieu mardi entre le Premier ministre Abdelaziz Djerad et son homologue russe Mikhail Michoustine qui « ont évoqué la campagne de vaccination anti-coronavirus ainsi que d’autres sujets.
Le porte parole du gouvernement, a précisé que l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA) a entamé une «série de discussions avec la société russe qui produit le vaccin Spoutnik-V, alors que des pourparlers se poursuivent avec d’autres parties étrangères pour d’autres acquisitions», sans fournir de plus amples détails.

Le directeur général du budget au ministère des finances, Abdeleziz Fayed Lors de son passage ce matin, sur l’émission de Echorouk Morning, a confirmé que les autorités supérieures de pays ont reservé 1,5 milliards de dinars pour acquérir 500 000 doses de vaccin  et a indiqué que ce budget alloué demeure  ouvert jusqu’à   atteindre 20 milliards de dinars.

Nadi. K

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page