USA: Trump met le feu à la maison

A quelques jours de la fin de la période transitoire « du Lame-Duck » Donald Trump multiplie  ses coups bas et sème le chaos de nouveau.

Le président sortant,n’acceptant pas la défaite avait appelé ses partisans à défiler à Washington en marge de la séance protocolaire de l’installation  de Joe Biden.

Des dizaines de manifestants pro-Teump ont repondu à l’appel et ont réussi à perturber la séance de certification de Biden.
Ils  ont fait irruption lors des débats de la Chambre des représentants, investi les terrasses  et provoqué l’évacuation des bâtiments.

La cérémonie a été interrompue en urgence, et on fait état d’au moins une personne blessée par balle à l’intérieur du Capitole.

Au niveau international, des réactions  se sont fait entendre  pour dénoncer l’attitude du président américain .

Le chef de la diplomatie de l’Union européenne qui a qualifié d « assaut inédit contre la démocratie américaine »  l’événement qui secoue le pays de la démocratie.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a dénoncé des « scènes honteuses » et appelé à une transition « pacifique et ordonnée » du pouvoir vers le démocrate Joe Biden. « Les Etats-Unis sont les défenseurs de la démocratie dans le monde entier », a-t-il estimé dans un tweet, « et il est désormais vital que le transfert de pouvoir se fasse de manière pacifique et ordonnée ».

Nadi. K

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page