Une plante à l’honneur:La Menthe poivrée   « Mentha x piperita »

 

Vous êtes un adepte d’un bon Thé chaud ? Ou un bon Mojito rafraichissant ?

La Menthe poivrée   « Mentha x piperita »

 

On aime bien en avoir quelques tiges dans le jardin, un petit pot sur nos terrasses ; belle plante, rafraichissante, surtout utilisée pour la cuisine, mais c’est aussi une plante médicinale et ça on en parle de moins en moins aujourd’hui. C’est bien dommage.

Je vous invite à la redécouvrir…

Menthe poivrée ; Histoire :

Originaire d’Asie, la menthe est connue et utilisée depuis la nuit des temps. Il semble que des feuilles de menthe aient été retrouvées dans les pyramides égyptiennes. La variété Mentha  x piperita est cultivée en Angleterre à partir du XVIIe siècle où on la nomme peppermint, elle prend en France le nom commun de menthe anglaise. En raison de sa saveur poivrée, légèrement piquante et camphrée.

Menthe poivrée : Comment la reconnaître?

La menthe poivrée est une plante vivace qui peut atteindre environ 60 cm de haut. Elle possède des tiges quadrangulaires violacées ou pourprées, des feuilles dentées, velues, ovales et terminées en pointe. Elle porte des fleurs de couleur pourpre, groupées en épis très serrés et disposées de manière circulaire autour de la partie centrale.

D’un point de vue botanique, c’est un hybride entre la menthe aquatique (Mentha aquatica) et la menthe verte (Mentha spicata). D’où son nom scientifique Mentha x piperita, le « x » signifie que c’est un hybride (croisement)

Principes  Actifs :

  • L’huile essentielle représente 1,5% de la plante. Les composés les plus utilisés sont le menthol (entre 35 et 55% de celle-ci) et la menthone (10 à 40%).
  • La préparation de la menthe permet d’obtenir des flavonoïdes (lutéolme, menthoside), ainsi que des phénols et des triterpènes. La plante contient des antioxydants (Des substances qui protègent nos cellules contre le vieillissement prématuré).
  • de la vitamine C et des acides divers (caféique, chlorogénique, férulique, fumarique) qui lui donne son goût rafraichissant caractéristique (et une certaine force thérapeutique).

Propriétés de la Menthe poivrée

On travaille communément avec la partie aérienne de la plante en phytothérapie. Pour des infections de type gastro-entérite, la plante entière peut être utilisée.

  • On commence par le système digestif. des propriétés à retenir ici :

-D’abord la menthe est fortement antispasmodique des muscles lisses (Les muscles lisses sont des muscles qui tapissent notre tube digestif et qui lui permettent de se contracter, de malaxer, de faire avancer les aliments),  elle calme les spasmes et les crampes digestives.

– Elle est carminative, c’est-à-dire qu’elle permet de réduire la production de gaz, donc elle soulage les ballonnements.

Dans l’ensemble, une excellente plante digestive, à prendre pour une bonne digestion, sous forme d’une petite infusion bien concentrée.

-C’est une très bonne plante pour les personnes qui souffrent de colopathie fonctionnelle ; syndrome de l’intestin irritable, et là vous pouvez prendre une infusion avant et après le repas, pour relaxer le système digestif.

Ensuite, et notez bien ceci car c’est un fait peu connu : elle stimule la production et l’évacuation de bile au niveau du foie et de la vésicule biliaire. Elle a donc un effet qu’on appelle dépuratif, elle permet au foie de mieux évacuer les déchets.

  • Pour les rhumes et les froids pendant l’hiver, elle agit comme diaphorétique, elle permet une meilleure régulation de la chaleur, de la fièvre. Elle est très légèrement stimulante du système immunitaire aussi.
  • Sur le système nerveux, la menthe poivrée a une action assez complexe :

Elle est à la fois un stimulant mais aussi sédatif du système nerveux.

Elle diminue ce qu’on appelle la « vivacité anormale » des nerfs, c’est-à-dire un état d’excitation et d’hypersensibilité.

  • Utilisée par voie cutanée, elle permet de réduire les douleurs musculaires, les maux de tête et de lutter contre les petites démangeaisons (piqûres de moustique, eczéma, etc.).

On peut aussi l’utiliser séchée, tant qu’elle a gardé un bon parfum et une belle couleur verte, c’est bon aussi.

Menthe poivrée : Précautions d’emploi

L’utilisation de la feuille de menthe fraîche ou séchée ne présenterait pas de risques. En revanche, il ne faut jamais ingérer la menthe sous forme d’huile essentielle (HE) pure sans prescription médicale (risque toxique).

La plante est contre-indiquée chez l’enfant de moins de 6 ans, en raison du risque de spasme, et chez la femme enceinte ou allaitante.

Menthe poivrée ; Vous voyez, on peut l’utiliser  pour pas mal de choses …alors

Invitez-la dans vos jardins, pourquoi s’en priver ?

Nadi.k

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page