Toufik,Tartag, Saïd Bouteflika et Louisa Hanoune rejugés demain samedi

Le procès du général Toufik, Athmane Tartag, Saïd Bouteflika et Louisa Hanoune, se tiendra samedi 2 janvier au tribunal militaire de Blida, avec une nouvelle composante d’officiers magistrats.

Ce procès, après cassation est rendu possible, après que la Cour suprême ait accepté le 18 novembre dernier le pourvoi introduit par la défense. Cette dernière s’attend à « un acquittement ».

Les deux anciens patrons des services Mohamed Mediene, dit Toufik et Bachir Tartag, dit Atmane, le frère conseiller de l’ancien président, Saïd Bouteflika ainsi que la secrétaire générale du PT, Louisa Hanoune, ont été arrêtés en mai 2019. Ils sont poursuivis d’« atteinte à l’autorité militaire » et de « complot contre l’autorité de l’Etat ».

Lors de leur procès en appel qui s’est tenu en février 2020, les trois premiers ont vu leur condamnation en première instance, de 15 ans de prison ferme, confirmée, tandis que Louisa Hanoune a été condamnée à 3 ans de prison dont neuf mois en sursis. Elle sera immédiatement libérée.

En mars 2019, quelques jours après le début du Hirak du 22 février, des réunions ont eu lieu entre les anciens chefs du renseignement, le frère conseiller de Bouteflika et Louisa Hanoune pour étudier les pistes d’une période de transition à laquelle l’ancien Président Liamine Zeroual avait été associé. « Il a même donné son accord », selon la patronne du PT qui reprenait en septembre dernier, dans une interview, le témoignage de Toufik devant le juge.

A rappeler que le général Toufik se trouve depuis trois mois « en convalescence » dans une structure hospitalière militaire, soit à l’extérieur de la prison, d’après son avocat, maitre Farouk Ksentini.

Aziz.T

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page