Sit in devant le siège de Facebook : les Algeriens dénoncent la censure

fermeture des pages Facebook des militants du Hirak .
Sit-in devant le siège de l’entreprise Facebook à Washington .
Décidément tous les moyens sont bons pour étouffer la voie du peuple qui aspire auchangement.

Alors que les médias en Algérie sont muselés notamment les médias lourds tant publics que privés, la suspension d’émettre sur le satellite Nile Sate à l’instar de la chaîne El Magharibia accusée d’être subversive alors qu’ elle comptait parmi les rares télés à couvrir les événements en Algérie, c’est au tour de Facebook de fermer les pages des activistes ayant gagné en audience et  crédibilité des activistes.

Jeudi 14 novembre la diaspora algérienne avait organisé un sit-in devant le siège de la compagnie de Facebook pour dénoncer la fermeture par de plusieurs pages jugées proches du Hirak.

Notons que la représentation de Facebook pour l’Afrique et l’Orient est établie aux Émirats Arabes Unis qui détiennent des parts dans cette entreprise.

Le Hirak a depuis son début  toujours dénoncé l’ingérence des émirats.

Cette semaine plusieurs activistes sur les réseaux sociaux ont eu la désagréable surprise de voir leurs pages fermées sans aucune explication et leurs publications effacées.

Abdellah Debbache


 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page