Said Bouteflika transféré à une prison civile

Comme il fallait s’y attendre, Said Bouteflika, frère conseiller de l’ancien président déchu Abdelaziz Bouteflika, ira dans une prison civile, après son acquittement par la Cour d’appel militaire, dans l’affaire dite de « complot contre l’Etat ».

Le ministère de la Défense nationale (MDN), a confirmé samedi soir, que le concerné « sera transféré à une prison civile, étant donné qu’il est poursuivi dans d’autres affaires devant le pole pénal économique et financier relevant de la Cour d’Alger ».

Pourtant, le lieu exact où sera incarcéré Said Bouteflika, n’a pas été précisé. Mais, l’on ait déjà qu’il a été placé sous mandat de dépôt dans le cadre de l’affaire de la chaine « Istimrariya TV », qui devait faire la propagande du 5e mandat de Bouteflika. Said est aussi cité comme accusé dans l’affaire Tayeb Louh, ancien ministre de la Justice, pour avoir interféré dans le travail judiciaire.

Par ailleurs, le MDN a précisé que le général Athmane Tartag, dit Bachir, « faisant l’objet de poursuites judiciaires devant la justice militaire », sera à son tour, « maintenu en prison militaire à Blida ».

Ces annonces font suite à l’acquittement, ce matin, du général Mohamed Mediene, dit Toufik, du général Athmane Tartag, du frère conseiller de Bouteflika, Said et de la SG du PT, Louisa Hanoune, par la Cour d’appel militaire de Blida, dans l’affaire des réunions secrètes tenues en mars 2019, pour chercher une issue à la crise.

Aziz.T.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page