Rentrée scolaire: L’angoisse et le devoir

À la veille  de la rentrée scolaire des élèves du primaire, l’angoisse  s’accentue et l’inquiétude touche la majorité des parents d’élèves.

Après une interruption de près de huit mois en raison de la pandémie «Corona» qui a balayé le monde sans exclure l’Algérie depuis mars dernier, Le ministère de l’Éducation avait déjà décidé de la date de la rentrée scolaire divisée en deux sessions .

La première commence demain le 21 Octobre avec le retour des élèves du primaire  et la seconde débutera le 4 novembre, pour les cycles moyens et secondaire.

Une scolarisation qui intervient dans des circonstances exceptionnelles.

les derniers chiffres enregistrés et l’augmentation des cas confirmés au coronavirus ont aggravé cette angoisse.

Les parents d’élèves sont inquiets des conditions dans lesquelles va se faire la rentrée scolaire ; « Mon inquiétude, c’est comment gérer le temps entre mon travail et le programme de double vacation pour mes enfants ; ma fille souffre d’un asthme, elle ne peut supporte le port du masque, elle risque de s’étouffer…, lance d’emblée Nadia , maman de deux enfants de 6 et 10 ans.

Pour les syndicats de l’éducation, « les écoles ne sont pas prêtes » les moyens nécessaires ne sont pas encore disponibles et les APC sont loin d’assurer leurs rôles.

Pour  sa part du ministre de l’Education nationale Mohamed Oudjaout, lors de la réunion avec les directeurs de son secteur, a veillé à rappeler qu’il est urgent de respecter le protocole sanitaire mis en route et les mesures rigoureuses en vigueur pour prévenir du danger du coronavirus .

Toutes les précautions doivent être prises pour minimiser la transmission du virus au risque de se retrouver avec une hausse des cas de contaminations.

Mais sur le terrain le ministère a t-il suivi de près cette feuille de route dans chaque Wilaya du pays, sans oublier les zones d’ombres?

Quelles mesures de soutien le ministère de l’Éducation prévoit-il de mettre en place pour répondre aux besoins particuliers de ces jeunes aprés Le confinement.

Nadi. K

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer