Polémique autour du déplacement de Boudaoui en Israël

Pour le compte de la sixième et dernière journée de la phase des poules de l’Europa League, la formation de l’OGC Nice affrontera ce jeudi en déplacement le club israélien de l’Hapoël Beer-Sheva.

Et pour ce match, le coach niçois Adrian Ursea a retenu dans le groupe l’international algérien, Hicham Boudaoui, de retour de suspension, alors que l’autre algérien de cette équipe, à savoir, Youcef Atal, de retour de blessure cette semaine (Contusion à la cuisse) a été laissé au repos.
Boudaoui et ses coéquipiers ont rallié Tel-Aviv ce mercredi après-midi et cela n’a pas manqué de faire réagir les internautes algériens sur les réseaux sociaux.

En effet, pour beaucoup, le déplacement de l’enfant de Béchar en terres occupées demeure un précédent grave en raison de la politique prônée par le gouvernement algérien depuis plusieurs années maintenant, à savoir, de ne pas avoir de relations directes ou indirectes avec l’occupant israélien ou de se rendre en terres occupées.

D’autres, en revanche estiment que Boudaoui en tant que joueur professionnel évoluant au sein d’un club européen n’avait d’autres choix que d’accepter les décisions de ses responsables et d’effectuer ce déplacement polémique malgré lui.

Notons que par le passé, plusieurs joueurs algériens qui évoluaient en Europe avaient refusé de manière indirecte de se rendre en terres occupées prétextant le plus souvent des blessures à l’image de Rafik Halliche, Hillal Soudani et d’autres.

R. A.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page