les Algériens rejettent le mandat de la honte: Le peuple sera t il écouté?

La vraie rupture est elle enfin en marche ? Sursaut d’honneur de l’Algérie. Ce 22 février à inscrire au registre des fêtes nationales. Fête de la dignité d’un peuple qui a retrouvé sa bonne conscience et décidé de prendre son destin en main. La peur appartient désormais au passé. Elle change de camp et cède sous le sursaut collectif né d’une colère longtemps contenue. L’Algérien fait entendre sa voix . Il crie haut et fort :  » y’en a marre ! » Comme le souligne cettre chanson improvisée par les jeunes et qui a trouvé son succès dans tout le pays. Aujourd’hui le peuple a cessé de chanter ou de danser. Il est passé à l’action .
Il avance vers son destin. Le cinquième mandat est une énieme insulte à l’Algérie, une fraude caractérisée et les citoyens ont tenu à braver l’interdit , à défier les avertissements maladroits des politiques engagés dans une voie sans issue. Le peuple a parlé. Sera t il écouté ?

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page