Le parlement européen veut auditionner des acteurs du Hirak : Qui choisit qui?

La crise algérienne est au coeur de l’Europe.

Si des voix se sont d’ores et déjà fait entendre pour dénoncer cette  » ingérence  » que certaines parties en Algérie, notamment les islamistes dont Hassan Aribi le député et Mokri le président du MSP, ainsi que plusieurs internautes , nombreux, sont par contre ceux qui au sein du hirak se félicitent de cet  » acquis  » dont ils espèrent une pression prochaine sur le pouvoir algérien .

Or, dans ce soutien inespéré, il risque d’y avoir mal-donne.

La présidente de la sous commission des droits de l’homme du parlement européen a fait savoir que  » des acteurs du mouvement populaire algérien seront invités pour être écoutés  » en vue d’exposer les préoccupations  des manifestants algériens.

C’est à ce niveau justement que la controverse dans les rangs du hirak serait susceptible d’éclater : Qui sont ces acteurs du hirak ?

Qui les aura choisis et délégués pour s’exprimer au nom d’un mouvement populaire lequel a farouchement tenu depuis le début à interdire toute représentation ?

Le parlement européen a certes affiché un appui tranchant et assuré qu’il soutient le mouvement populaire tout en suivant le déroulement des événements, mais le choix des acteurs à auditionner va sûrement être une matière suffisante pour empoisonner les rangs des manifestants.

 

Après plus de sept mois de mobilisation sans relâche, le mouvement populaire persiste à présenter une revendication centrale : instauration d’une véritable démocratie.  Certains appellent à une transition.

D’autres souhaitent la voie des élections présidentielles sous conduite d’instances réellement neutres et objectives, loin de toute implication de l’administration.

En gros , les manifestants appellent à un changement radical du système, « l’élimination »  des hommes et pratiques du régime de Bouteflika afin d’ouvrir une nouvelle vision pour une république que les jeunes escomptent voir définitivement libérée.

ABN

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page