Le lierre grimpant : Des vertus prouvées en médecine…

Le lierre grimpant est une plante très répandue qui a souvent mauvaise réputation, à tort.

Découvrez ses caractéristiques et ses nombreuses vertus médicinales…
Le lierre grimpant : Hedera Helix.

Histoire de l’utilisation du lierre grimpant en phytothérapie :

Dans la Grèce antique, les Grecs avaient l’habitude de réaliser une boisson, composée d’un mélange de vin et de feuilles de lierre macérées, afin de se protéger des empoisonnements.

Plus tard, en Europe, on pensa que le lierre avait des propriétés fébrifuges, purgatives, sudorifiques et vermifuges.

On lui attribuait donc bien plus de bienfaits qu’aujourd’hui. Plus récemment, la plante fut utilisée pour calmer les brûlures, les ulcères, les douleurs rhumatismales et névralgiques.

 

Description botanique du lierre grimpant « Leblab » :

Le lierre grimpant (Hedera helix, également appelé « lierre commun ») est un hôte fréquent des façades et des troncs d’arbre, Le lierre grimpant est une plante rustique.

Il peut grandir de 30 à 45 cm chaque année, et ses rameaux mesurent entre 10 et 15 m, les jeunes le lierre grimpant peut mesurer entre 2 et 20 m. Ses feuilles sont vert foncé, elles peuvent être blanchies au niveau du contour du limbe.

Selon leur fonction, leur forme est différente. Les fleurs du lierre grimpant sont jaunes, elles comportent cinq pétales et sont regroupées en ombelles. Le lierre grimpant a aussi des fruits. Il s’agit de baies, de couleur bleu violet, qui se développent sous forme de grappes.

Le lierre grimpant ; Parties Utilisées :
Les feuilles sont les parties utilisées en phytothérapie puisqu’elles contiennent des saponosides triterpéniques et des flavonoïdes.

Le Lierre Grimpant ; Principes Actifs :
Les principes actifs du lierre grimpant sont essentiellement des saponines (les hédérasaponines )Ces substances ont montré des propriétés antispasmodiques (bloquant les contractions des muscles des bronches) et expectorantes (facilitant l’évacuation du mucus produit en cas de bronchite).

 

Propriétés médicinales du Lierre Grimpant :
• Apaiser une inflammation des bronches
Une infusion en cas de toux sèche ou grasse et de bronchite chronique ; Verser 2 g de feuilles de lierre dans 1 litre d’eau frémissante. Couvrir et laisser infuser pendant 10 à 15 minutes.
Filtrer et boire 3 grandes tasses d’infusion au cours de la journée, pendant 15 jours.
• Soulager les jambes lourdes
Les feuilles de lierre possèdent des propriétés anti-œdémateuses, anti-inflammatoires et antioxydantes pour soulager les jambes lourdes. ;
• Calmer les douleurs articulaires
Un macérât à base de lierre grimpant et de souci des jardins ;
Appliquer sur les articulations douloureuses. Cette préparation peut aussi être utilisée sur la peau en cas de coups de soleil, d’affections cutanées ou encore de piqûres d’insectes.
• Traiter les cors aux pieds
Un macérât à base de lierre et de vinaigre.
• Gommer la peau d’orange, une infusion concentrée avec l’argile verte.
• Macération contre la gale
Une poignée de feuilles pour un litre de vinaigre ; En lotions
• Contre la migraine en appliquant une décoction sur tempes.
• Rage de dents
En gargarismes de l’infusion avec 3 cuillerées à soupe de vinaigre.

Précautions d’usage avec le lierre grimpant
Les feuilles de lierre sont déconseillées en cas d’ulcère à l’estomac ou de grossesse et pour les enfants de moins de 12 ans. Et ses fruits sont toujours toxiques.
Le lierre peut provoquer des allergies.

 

À bientôt sur le chemin de la nature…

Nadi.K

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page