Le hirak tient ses promesses en ce 27 ème vendredi

Ce 27 ème vendredi de hirak intervient au lendemain du drame qui a coûté la vie à 5 jeunes et provoqué plus d’une centaine de blessés à l’occasion du concert de Soolking au stade du 20 Août d’Alger.

Il reprend des couleurs et épouse parfaitement la cause de départ et le fond des revendications politiques scandées depuis sa naissance le 22 février, ce mouvement populaire prouve désormais qu’ il ne compte point s’essouffler après avoir enduré toutes les épreuves.

Répression policière, chaleurs suffocantes , tentatives de division et manoeuvres de diversion, rien n’y fit, le mouvement persiste en nombre et en qualité.  Ce vendredi , des foules immenses ont envahi la capitale et d’autres villes du pays .

Il a été question de réitérer les mêmes appels pour une véritable démocratie, de vraies élections présidentielles sans la participation des tenants du pouvoir  qui ont activé sous Bouteflika .

Le panel de Karim younes a encore une fois été dénoncé par les manifestants qui ont exprimé leur rejet de la forme et du fond de ce dialogue engagé sans la présence des vrais représentants du hirak.

À quelques jours de la rentrée sociale, l’annonce est donnée sur la mobilisation promise et la continuité du mouvement.

Désormais, la résistance est en marche.

ABN

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page