Le chef d’Etat major, Said Changriha défend son bilan

Le général de corps d’armée, chef d’Etat-major de l’ANP, Saïd Chanegriha, a défendu son bilan et la vision qu’il a donnée à l’Armée nationale populaire depuis sa prise de fonction.

« J’ai veillé scrupuleusement, depuis que j’ai été investi de la confiance de monsieur le président de la république, pour occuper les fonctions de chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire, au début de l’année passée, à tracer une feuille de route claire, et j’ai œuvré à en ancrer les repères dans les esprits des responsables et commandants d’unités, lors des différentes visites sur le terrain que j’ai effectuées aux différents commandements de forces et des Régions militaires, ainsi que durant les réunions avec les différents échelons de commandement», a déclaré Chanegriha, lors d’une réunion de travail qu’il a présidée ce mercredi 13 janvier au siège du MDN.

« Cette vision globale, ajoutera le chef d’Etat-major, qu’il appartient à tout un chacun de se conformer à son esprit, d’en assimiler les idées et de s’engager entièrement à ses objectifs, afin de réaliser tous nos espoirs et attentes légitimes pour la construction d’une armée forte, moderne et développée, qui sera à la hauteur de la réputation de l’Algérie nouvelle, capable de relever tous les défis et remporter les enjeux du 21ème siècle ; une armée fière de son passé et qui marche avec constance vers un avenir prometteur ».

À signaler que la réunion d’aujourd’hui était destinée à « effectuer une évaluation objective de ce qui a été exécuté durant l’année écoulée et déterminer les défis qu’il nous appartient de relever à moyen et court termes », selon un communiqué du MDN.

Elle a regroupé autour de Chanegriha, le SG du MDN, les commandants de forces, les chefs des départements, le contrôleur général de l’armée, les directeurs et chefs des services centraux du MDN et de l’Etat-major de l’ANP.

Aziz.T

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page