Le business et la santé: Quel masque choisir?

Suite à la forte recrudescence de l’épidémie et dans le cadre des efforts du gouvernement dans la lutte contre la propagation du coronavirus ,le ministère du commerce a annoncé ce Samedi de nouvelles mesures concernant la vente des masques de protection contre la coronavirus.

Le dit ministère accorde  autorisation à tous les commerces pour vendre les masques de protection.
« Tous les commerçants, à la différence de leurs activités ainsi que les grandes surfaces peuvent vendre les masques sans aucune autorisation préalable des services du ministère ».

Et cela dans le souci de fournir les moyens de protection aux citoyens, et face à la demande qui ne cesse d’augmenter.

Une décision assez discutable , loin de la réalité quotidienne puisque les masques de protection de toutes les catégories (FFP, Masque chirurgical et les masques grand public) sont en vente libre depuis le début de la pandémie ,  dans les librairies, commerce libre et même sur les trottoirs.

Les masques de protection ne sont pas « Un produit large consommation » il rentrent dans la catégorie « Consommable Produit Médical » .

Et loin de la procédure de vente … Quel masque de protection choisir ?
Masques FFP, masques chirurgicaux ou masques « grand public » ? Masques en papier ou masques en tissu ?

Tous n’ont pas la même efficacité pour se protéger contre les virus.

Faisons le point sur les différents types de masques.

1-Les masques FFP sont des masques de protection respiratoire individuelle (Norme NF EN 149). Ils protègent le porteur contre l’inhalation de gouttelettes et contre les particules en suspension dans l’air qui pourraient contenir des agents infectieux.

POUR QUI ?

Le masque FFP est destiné aux personnes amenées à travailler de façon rapprochée avec d’autres personnes ou avec des personnes à risques. Il est  réservé en priorité au personnel de santé, aux agents du service public, aux patients atteints du Covid-19 et leur entourage proche.

2- Le masque chirurgical est un masque médical. Il est destiné à éviter la projection de gouttelettes de celui qui le porte vers l’entourage et inversement. En revanche, il ne protège pas contre l’inhalation des très petites particules en suspension dans l’air, contrairement aux masques FFP.

POUR QUI ?
Les personnes présentant les symptômes du Covid-19 (toux, fièvre, courbatures…) et dans le contexte actuel, ces masques sont également recommandés pour protéger les personnes saines ne présentant pas de symptômes.

3-Le masque « barrière » ou le masque « grand public ».
Le masque « grand public » est un masque en tissu qui vient en complément des gestes barrières et de distanciation physique. Il est lavable à 60°, réutilisable et répond à des normes sanitaires spécifiques pour filtrer les gouttelettes.

Alors pour les trois catégories il y a des normes à respecter, leur production ainsi que leurs vente doivent être vérifiés et contrôlés pour assurer leurs efficacités.

Nadi. K

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page