L’affaire Karim Tabbou : Du jamais vu!

Interpeler un homme politique , moins de 24 heures après l’avoir libéré, constitue une bonne matière pour intéresser la communauté internationale , y compris les livres Guiness des records .

Karim Tabbou est en train de gagner un statut de portée internationale du fait de cet insolent cafouillage , inédit dans ce genre d’affaires.

Tabbou , le militant arrêté, jugé puis incarcéré au motif de sa  » participation à une entreprise visant à atteindre le moral de l’armée  » sera remis en liberté conditionnelle à la faveur d’une décision de justice.

Grande joie dans le pays et  un fait vécu comme un  signe d’apaisement livré  par le pouvoir,  au point où certains allaient même jusqu’à espérer voir la libération d’autres détenus sur cette lancée.

Rebondissement : moins de 24 heures après avoir retrouvé sa famille, Karim Tabbou sera tout simplement arrêté à nouveau.

Sa famille rend public un communiqué dans lequel elle manifeste son inquiétude quant au sort réservé à Tabbou, d’autant que le tribunal de Kolea , juridiquement compétent,déclarait  ne pas être informé de cette arrestation, ajoute sa famille.

Tabbou a- t-  il violé l’interdiction de participer ou faire une quelconque déclaration politique , à laquelle il était soumis?

Aucun communiqué officiel n’est venu lever les ambiguïtés.

Aux dernières nouvelles , il aurait été présenté de nuit au parquet de Sidi M’hamed d’Alger et placé en détention provisoire .

En tous cas son retour en prison a choqué l’opinion.

À travers le cas de Karim Tabbou, la stratégie recherchée pour contenir la crise et la maintenir dans des limites internes , vole en éclats.

Des associations étrangères , y compris la commission des droits de l’homme de Bruxelles n’avaient pas raté l’occasion de se positionner clairement et d’y trouver opportunité à se mettre dans le débat d’une crise que l’on a voulue  exclusivement algérienne.

En attendant quelques précisions sur cette affaire , Tabbou , plus que jamais gagne aussi bien en sympathie qu’ en crédibilité aux yeux de ceux qui le considèrent comme un jeune militant farouchement engagé dans le combat démocratique.

Et ils sont encore plus nombreux à croire en lui.

 

ABN

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page