Kouninef, Haddad et compagnie: Qui peut les stopper ?

Ils ont des jets privés , des porteurs de valises et ils ont surtout un patron des douanes qu’ ils ont eux même nommé , un gouverneur de la banque d’Algérie qu’ ils ont également eux mêmes désigné et enfin ils ont accès au couloir VIP de tous les aéroports du pays !

Qui pourrait oser les soumettre à un quelconque contrôle ou s’aventurer à ouvrir leurs valises ? Un douanier ? Un policier ?

En gros ,ils ont l’argent, le pouvoir , la sécurité , la loi , les hommes , l’espace sol ainsi que l’espace aérien et maritime à leur merci !

Qui serait capable de se dresser sur leur chemin ? Eux ,qui ont fabriqué des patrons à la tête de toutes ces institutions acquises et investies pleinement à leurs services .

Les kouninef ou Haddad ainsi que dans une moindre mesure , un bon nombre de patrons affiliés au FCE devenu lobby actif et dominant disposent du pouvoir de dégommer des commis de d’État , d’en désigner d’autres .

Ils ont également la lattitude providentielle de dessiner les textes de lois répondant au mieux de leurs appétits économiques .

Pour cette catégorie d’hommes d’affaires à L’influence illimitée , l’Algérie ne représente qu’ un gisement de business et un chantier acquis qui  leur livre sans compter des fortunes à ciel ouvert .

Leur fortune n’est pas domiciliée dans le pays qu’ ils ont réduit à une échelle d’atelier .

Évoluant essentiellement grâce à la commande publique et avec des concours bancaires bien servis via des crédits aux chiffres insolents , cette catégorie d’hommes d’affaires politiquement entretenue par le système n’a , en réalité  aucune raison de s’inquiéter notamment face à cette révolte populaire .

Il serait naïf de croire qu’ ils se précipitent à faire fuir leurs avoirs vers l’étranger . Pour la simple raison que l’essentiel de leur fortune a été transférée et investie à l’étranger depuis bien longtemps.  En Algérie , ils ne laisseront que des crédits bancaires . Car ils n’ont pratiquement jamais travaillé avec leurs fonds propres .

Karim Alem

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page