Impunité politique ou abus d’immunité: Le député  Meyer Habib, franco israélien méprise l’organe de sécurité de l’assemblée nationale française.

 

Voila que les grandes démocraties jouent le jeu et  possèdent même en leur sein, des députés qui seraient français mais qui œuvreraient pour des pays étrangers ; ils sont naturellement affectés aux affaires étrangères, ont le droit de siéger a l’assemblée nationale et au passage servent pourquoi pas, le pays pour lequel ils ont fait allégeance qui se trouve ne pas être celui ou ils siègent, afin d’améliorer soit disant les relations d’amitié entre la France et ces pays d’une manière assez sélective et même poussive  l’on penserait.

Ce sont des députés indépendants qui n’appartiennent à aucune formation politique, qui ont des prérogatives d’intervention concernant les  affaires étrangères (amitiés entre les peuples, terrorisme, relations internationales).

Celui de la France se nommerait Meyer Habib juif de confession, pro israélien car la majorité de ses interventions concernent le bien être de la communauté juive de France : ce qui est normal et celui en priorité d’Israël ce qui moins normal, l’armée la plus morale du monde, a-t-il dit et la seule démocratie du moyen orient a-t-il ajouté. Farouchement anti musulman, normal, normatif et naturel.

Ce monsieur qui se croit tout permis (il n’ya qu’a voir le ton de ses interventions a l’assemblée pour situer le personnage) ce monsieur donc, a été au cœur d’un incident assez sérieux pour un député, auquel semble-t-il les règles de bienséance ne s’appliquent pas.

Il s’est  présenté a l’assemblée  comme a son habitude en poussant toutes les portes, d’un pas décidé se donnant l’importance de son arrogance mais mais mais……

Monsieur s’est donc présenté a l’assemblée avec des représentants de l’armée israélienne invités par la commission des affaire étrangères de l’assemblée dont il est le vice président (des affaires étrangères précisons.)

Un membres parmi ces fameux invités au nombre de 4, n’avait pas le badge obligatoire lui permettant l’accès a cette enceinte qu’est l’assemblée nationale française se voyant refuser le passage, y entra quand même par un autre accès et revenu en compagnie Mr Habib narguer les  agents qui ne faisaient que leur travail, les traitant au passage d’antisémites et leur promettant des jours meilleurs chez pole emploi.

Monsieur Meyer Habib, élu à l’assemblée nationale française, se croyant aussi issu du peuple élu pour lequel d’ailleurs se décline sa raison d’être en France, se trouve détenteur du poste de vice président de l’amitié franco turque, de celui l’amitié franco égyptienne ; à s’interroger longuement sur cet enchevêtrement complètement aux antipodes de ce que l’on nommerait le bon sens.

Ce bon monsieur député de son état s’est donc représentés en face du chef de sécurité délégué par les questeurs de l’assemblée pour lui promettre monts et merveilles parce qu’il n’a fait que son travail. Il se trouve aussi qu’il s’est plaint a cette même institution  que sont les questeurs : (un trio de députés  nommés par l’assemblée s’occupant des finances, de la gestion y compris sécuritaire de l’institution deux élus faisant parti de la majorité et un de l’opposition.)

Monsieur Habib et son acolyte recalé, s’est donc présenté lui-même devant cet agent avec l’intention d’en découdre, d’ailleurs le représentant sans badge n’a fait que d’ouvrir sa veste pour montrer son arme (intimidation) durant les échanges verbaux avec Mr Habib.

Et comme à l’habitude dans certaines cultures, prévaut, la loi du plus fort ou alors du premier qui a parlé, ou comme le précise ce magnifique adage bien de chez nous et qui en même temps  s’applique aux  Gazaouis : «  il m’a frappé en pleurant et il a porté plainte aux autorités en me devançant »

Sincèrement ; une honte que la France soit représentée surtout a l’étranger par un tel individu ; un verbe haut, un physique peu avenant, voire disgracieux mais cela n’enlève rien lorsqu’on est gentil humble et compétent. Il se trouve que celui-ci ne possède aucune de ces qualités, outre une méchanceté proéminente et une prédisposition pour une colonisation pacifique et morale de la Palestine, l’on ajouterait même amicale puisque ce monsieur entretient des liens d’amitiés à l’international sous la bannière tricolore.

Paris Rafik.D

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page