Il s’érige en porte parole du système: Ghoul contredit Amar

Dans son nouveau rôle de porte parole officieux , de la présidence, le patron du parti TAJ se présente sous une mission de propagandiste qui délivre un message et son contraire . L’art de se déjuger en prenant à témoin la même opinion publique qu’ il veut faire adhérer à deux visions diamétralement opposées.

L’amnésie en bonne dose , inscrite au programme de sa démarche dictée par les tenants du fil de connexion, Amar Ghoul apporte un ferme démenti à Ghoul Amar ! Il n’a jamais été question de report des élections ou de prolongation du mandat du président, clame haut et fort le patron de TAJ quelques jours seulement après avoir publiquement annoncé cette option arrêtée et à laquelle il invitait tout le monde .

Voilà que maintenant Amar Ghoul se ravise , allant jusqu’ à renier ses dires pour préciser que  » je j’ai jamais parlé de report des élections  » . Le « mal compris  » recadre ceux qui ont « mal entendu  » . Ils se comptent en millions pourtant et à l’unanimité ils avaient bel et bien suivi les recommandations de Amar Ghoul et sa plaidoirie politique développée pour convaincre sur le report « salutaire » des présidentielles ! Aujourd’hui, changement de cap ! Ghoul souligne que l’échéance présidentielle sera « respectée et à aucun moment il n’a été fait état d’un quelconque report » .

Il a raison en définitive d’apporter un démenti à ses propres annonces . Il en a le droit . Il en a les capacités. Et surtout il est politiquement entretenu pour ce rôle. Celui de s’illustrer dans une propagande sans substance où le mensonge est couvert d’un précieux décor de bonne foi !

 Abdelkrim Alem

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page