Il n’est donc jamais trop tard pour bien faire !

Notre communauté établie a l’étranger et surtout en France ou elle est majoritaire n’attendait plus que ça ; des décisions en faveur de ces algériens qui après avoir subit les affres du débat concernant la bi nationalité et les décisions adoptées concernant des postes à responsabilité politiques qui en découlèrent, voila que l’initiative, aussi chétive soit- elle, apporte une part de réjouissance et propose de consacrer des logements et à en construire pour notre communauté établie a l’étranger.

Un programme qui pointe le bout de son nez et qui peut avoir un impact monstre sur la place du square d’Alger,  la ou se tâte le pouls n’est ce pas, de cette nation et de son économie parallèle, et la ou elle donne des indications par rapport a l’international.

Ces algériens pourrait donc concrètement par leur fréquents (allers retours) puisque propriétaire surtout en bord de mer de logements (conseillé), contribuer à faire baisser l’exponentielle flambée de l’euro car l’offre pourrait rivaliser avec la demande et ainsi la satisfaire et peut être même la dépasser ce qui aurait un impact certain sur cette fameuse baisse de l’euro tant attendue.

Les vacances été comme hiver, serait aussi une formidable opportunité qui entrainerait un effet de chaine désencrassant du coup un moteur longtemps a l’arrêt(le tourisme). L’on entend ça et la, dire que ces projets sont en cours de lancement par l’intermédiaire de la CNEP ou tout autre organisme mais rien de concret ne vient vraiment étayer ou certifier l’entame des travaux de construction ou de mise en œuvre. En recueillant quelques propos d’algériens résidant en France concernant disons les vacances, je me réfère à Karim un jeune et dynamique commerçant.

«  Pourquoi irais je dépenser mon argent sur les plages surpeuplés de la cote d’azur ou les prix sont exorbitants ou alors en Espagne me dit-il ; alors que nos plages avec un minimum d’entretien gardent cette authenticité presque sauvage, je pourrais même venir a chaque congé. Quoi de plus beau par exemple que la vue des éléments naturels l’hiver se déchainer : en parlant de la mer renchérit-il »  Dixit Karim de Michelet( Kabylie)  propriétaire d’une superette Boucherie à Saint Brice dans le val d’Oise

Très beau discours, suivi de faits concrets potentiellement palpable à court terme. Ce Mr en l’occurrence à lui seul, ferait ainsi faire travailler Air Algérie en période creuse minimum 2 fois par an et surtout échangerait selon les pseudos économistes au minimum, l’équivalent de 5000€ ce qui est loin d’être négligeable. Ce montant peut facilement se multiplier par 2 s’il s’avère que l’été il ya le débarquement de toute la famille.

D’une simple idée accompagnée d’un simple calcul d’épicier, on en arrive à un euro à 18 puis 16 puis à 14 pourquoi pas car Karim veut aussi venir se reposer l’hiver chez lui en bord de mer ou en montagne.

La hausse du prix de Maitre baril ne serait qu’une bénédiction de plus pour conforter l’amorce de cette baisse. Très belle initiative à mettre a exécution au plus vite car l’adhésion y est importante sinon totale de la part de notre communauté en Europe.

RD

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page