Fin de l’énigme autour de Abdelkader Zoukh: la justice l’a enfin rattrapé

Beaucoup de choses ont été dites sur la supposée puissance énigmatique de l’ex wali d’Alger auquel on prêtait une certaine force qui le maintenait loin des « tumultes » de la justice. L’opinion publique ne comprenait pas comment l’homme que tout semblait accabler, continuait à jouir de sa liberté .

 

Fin de mystère autour de Abdelkader Zoukh, l’ancien wali d’Alger qui a été finalement placé en détention.

Le tribunal de Tipaza a condamné ce mardi, l’ex- wali d’Alger Abdelkader Zoukh, jugé en comparution et en première instance, à une peine de 5 ans de prison ferme assortis d’une amende de 1 million de dinars et 10 millions de dédommagement au Trésor public, prononcée dans l’affaire octroi d’indus avantages aux proches de l’ex DGSN, Abdelghani Hamel.

Le juge a également prononcé une peine de 4 ans de prison ferme assortis d’une amende de 1 million de dinars et 10 millions de dinars de dédommagement au Trésor public, dans une autre affaire similaire en rapport avec l’implication de Zoukh dans des affaires liées à la famille Mahieddine Tahkout, avec ordre de sa mise en détention durant l’audience.

Abdelkader Zoukh a été également interdit d’occuper des postes de responsabilité au sein de l’Etat et de se porter candidat pour des postes politiques pendant 5 ans après l’expiration de sa peine.

Nadi.k

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page