Djezzy réclame 5 millions de dinars à un journaliste: Abdou Semar face à la justice

Curieuse et surtout tardive réaction de l’opérateur Djezzy qui vient de déposer plainte contre le journaliste Abdou Semar pour des articles de presse publiés en …2017! Le timing choisi et la conjoncture actuelle défavorable à plus d’un titre pour les médias, semblent avoir servi d’opportunité pour saisir la justice contre des faits journalistiques.

Selon le journal Algeriepart qui rapporte cette information, des articles de presse engagés et signés par le journaliste sous forme d’enquêtes « documentées » dénonçant les bilans et modes de gestion de certains responsables du dit opérateur , constituent le motif de ces poursuites. Le journal s’interroge sur le fait que Djezzy ait préfère attendre tout ce temps , depuis 2017 pour enfin passer à l’action .

Tout en réitérant la valeur journalistique de ses écrits incriminés, Algeriepart soutient que la justice aurait eu suffisamment d’éléments pour s’auto saisir à la faveur des informations fournies par les articles incriminés . Abdou Semar est convoqué pour le 20 janvier au tribunal de Boufarik, à 20 kms d’Alger pour répondre de cette affaire où il lui est réclamé pas moins de 500 millions de centimes à titre de dommage moral que les responsables de Djezzy considèrent avoir subi .

Par delà ce dossier, il n’est pas exclu de voir d’autres organismes ou entreprises profiter d’une certaine forme d’encouragement de circonstance pour se mettre de la partie et  » pourchasser » toutes les voix de journalistes qui se risqueraient dans des investigations de nature à secouer les dessous de tables ou de malversations .

Le droit et devoir d’informer , une mesure constitutionnellement assurée est en train de tourner au drame. Plus que jamais, le métier de journaliste est mis entre des parenthèses ouvertes pour durer . Et surtout pour faire mal.

Karim Alem

Articles similaires

Voir Aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page