Démission de Liebermann: ministre de la défense de l’entité sioniste

Il aurait voulu voir raser Gaza pour simplement, avoir le sentiment du devoir accomplit, il existe en effet un genre d’être comme il en fut de tous temps qui possède cette caractéristique de moins en moins rare, cette propension motivée par une idéologie expansionniste mais relevant aussi génome opposant la haine de l’autre à l’amour de son prochain.
Ainsi est Liebermann ministre de la défense (israélienne), un extrémiste génocidaire comme la plupart des sionistes cachés sous des tonnes de couvertures chauffantes et bienveillantes. Sauf que ce sous Monsieur, suprémaciste de je ne sais quoi a présenté sa démission à Netanyahou son semblable idéologiquement cédant à la pression internationale et surtout populaire par l’intermédiaire des réseaux sociaux et de l’opinion publique qui désormais tient tête au lobby sioniste, et fait plier comme ce fut le cas cette fois ci les intentions bienveillantes… de l’entité sioniste. Ce ne sont ni les états et encore moins les nations arabes qui ont fait provoquer ce vole- face.

Rafik Djilali

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page