Assouplissement du confinement: La discipline sera-t-elle au rendez vous?

Toujours dans le cadre d’un déconfinement progressif et suite à la décision prise par Monsieur le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, lors de la réunion du Haut Conseil de sécurité du 3 août 2020 pour une ouverture graduelle et contrôlée des mosquées et des plage dans le strict respect des protocoles sanitaires liés à la prévention et à la protection contre la propagation de l’épidémie,une date a été finalement fixée.

 

L’ouverture sera pour le samedi prochain 15 Aout ; dans un communiqué,le Premier Ministère précise « Dans une première étape et dans les 29 wilayas soumises au confinement partiel , ne seront concernées que les mosquées ayant une capacité supérieure à 1.000 fidèles et exclusivement pour les prières du Dohr, Asr, Maghreb et Icha durant toutes les journées de la semaine, à l’exception du vendredi où seules les prières du Asr, Maghreb et Icha sont accomplies en attendant l’ouverture totale des mosquées dans une deuxième étape ».

Le même communiqué met le point sur le dispositif préventif d’accompagnement qui devra être mis en place, à propos du maintien de l’interdiction d’accès aux femmes, aux enfants de moins de 15 ans et aux personnes vulnérables, le maintien de la fermeture des salles de prières, des mussalate et des écoles coraniques, le maintien de la fermeture des lieux d’ablution, le port obligatoire du masque de protection, l’utilisation de tapis de prière personnel, le respect de la distanciation physique entre les fidèles d’au moins un mètre et demi, l’organisation des accès de sortie et d’entrée et la mise à la disposition des fidèles du gel hydro-alcoolique.

Encore l’interdiction de l’utilisation des climatiseurs et des ventilateurs, l’aération naturelle et la désinfection régulière des mosquées, l’affichage des mesures barrières et de prévention.

Pour les plages et les lieux de détentes le gouvernement a mis en place un nouveau dispositif de sécurité en impliquant la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) qui a annoncé ce dimanche 9 août, le lancement de la première brigade équestre de la police algérienne.

Cet été, des policiers vont patrouiller à cheval pour assurer la sécurité des estivants et veiller au respect des mesures barrière contre le Coronavirus.

Avec ces mesures le gouvernement prend de l’initiative mais appelle les fidèles à plus de vigilance, à s’investir pleinement pour le respect des règles et des conditions, et à donner l’exemple pour tous les citoyens.

Nadi. K

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page