Après l’arrestation de Ali Haddad : À qui le tour ?

L’arrestation de Ali Haddad cette nuit au poste frontière de Oum tboul alors qu’ il essayait de se rendre en Tunisie confirme que plusieurs autres personnalités sont visées par des interdictions de sortie du territoire national .

En effet une liste de puissants hommes d’affaires jugés proches du cercle présidentiel avait été établie et rendue publique par la chaîne Echourouk il y a quelques jours .

Cette dernière qui est devenue le canal officieux de l’Etat major de l’armée depuis quelques jours a même donné des chiffres astronomiques des crédits bancaires et des fortunes de ces patrons. Crédits considérés comme extrêmement sur-evalués .

Le traitement réservé à Haddad semble également concerner Les Kouninef , Tahkout , Mourad Eulmi ( patron de sovac ) , Aissiou , Benhamadi ( patron de Condor) , Maazouz.

Ces noms sont au même titre que Ali Haddad cités par la chaîne privée comme des privilégiés du système ayant bénéficié de crédits douteux et de détournement d’avantages fiscaux . Outre la surfacturation des projets qu’ ils ont lancé avec une moyenne de plus de 60 % , ils sont soupçonnés de concentrer à eux seuls pas moins de 6 milliards de dollars de prêts bancaires , ajoute la chaîne privée .

Deux banques publiques , le CPA et la BEA sont citées dans ce compte rendu comme soutiens directs à de tels financements hors normes .

Celle ci relève que l’Etat major de l’armée a pris la décision de mettre fin à  » la dilapidation de l’argent public  » et que des décisions seront prises en la matière .

Aucune de ces personnalités citées par la chaîne n’a réagi ou fait le moindre commentaire.

Faut il donc lier L’arrestation de Haddad à cette décision de l’Etat major de l’armée qui serait derrière ces interdictions de sorties du territoire ?

Ali Haddad serait en ce moment même toujours dans les locaux de la police au niveau du poste frontière d’Oum Tboul .

Karim A

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page