Un ex PDG de banque et des cadres de l’habitat , objet de l’enquête : les frères Seridj remis en prison

Rebondissement dans le dossier des frères Seridj.

Après avoir été remis en liberté provisoire la semaine dernière, le promoteur immobilier bien établi dans l’Algérois, Djamel Seridj vient d’être placé sous mandat de dépôt,  lui et ses deux frères par le tribunal de Sidi M’Hamed qui a instruit le dossier ce lundi.

Selon El hayat online, les frères Seridj seraient soupçonnés de dilapidation de deniers publics et de transferts illicites de capitaux vers l’étranger.

Dans le dossier en question, un ancien patron de la banque BEA ainsi qu’ une directrice de crédit de la même institution et des responsables relevant du ministère de l’habitat seraient également concernés par l’enquête ouverte par la justice, ajoute le site El hayat.

Les frères Seridj originaires de Palestro (wilaya de Bouira) sont connus dans l’immobilier notamment dans certains quartiers de la capitale où ils comptent plusieurs promotions.

ABN

Lire aussi