Rapatriement des 24 restes mortuaires : Leçon d’histoire et de bravoure

Jour historique ce 03 juillet 2020!

Émotion, fierté et un sentiment de justice rendue à…l’histoire.  Sentiment du devoir accompli, du moins une partie d’un devoir, à la mémoire de ces héros de la liberté, ceux des premières heures de la lutte contre le colonialisme français.

Il y avait aujourd’hui une communion nationale, spontanée, un rappel à l’ordre à tous les inconciliables invités de fait à une trêve de paix, de recueillement historique .

Les Algériens encore une fois,montrent qu’ ils sont prêts à cette union sacrée dès que le devoir s’annonce.  Et quel devoir !

L’arrivée des 24 restes mortuaires des martyrs de la liberté demeurés prisonniers des musées parisiens a créé cette soudure de tout un peuple autour de sa grande histoire révolutionnaire contre le colonialisme français.

Au delà de l’événement marqué par la symbolique du 3 juillet qui renvoie au jour de référendum de 1962 , l’Algérie d’aujourd’hui gagne une autre bataille contre la mémoire brisée et retrouve un morceau en or du parcours combattant fourni il y a plus de 170 ans par ces héros que la France a tenté de malmener, même après leur mort.

Désormais ils retrouveront la terre pour laquelle ils se sont battus . Ils sont morts pour l’Algérie d’aujourd’hui et de demain.  Ils la voulaient libre  et éternelle .

Ils sont eux , des héros et éternels.

ABN

 

Lire aussi