Qu’ est ce qui inquiète tant Mouloud Hamrouche ?

L’ex chef du gouvernement ,Mouloud Hamrouche  décline l’invitation des citoyens qui se sont déplacés à son domicile pour l’inciter à se porter candidat aux présidentielles.

Hamrouche déclare d’emblée que ” même si vous votez  pour moi, dans les conditions actuelles je ne pourrais rien faire.  J’aurais les poings liés.  Je ne veux pas vous mentir ” et il continue par lancer que ” l’Algérie est un projet .Le 22 février le hirak a donné une opportunité au système pour évoluer. On aurait pu tourner une page et avancer ” .

 

Mouloud Hamrouche laisse entendre que la situation actuelle est trop compliquée, insinuant que les jeux sont faussés et le système a raté une belle occasion pour s’en sortir.

Il y a “des vérités que je ne peux pas dire en raison de leur caractère sensible.  Mais je n’ai jamais cessé de militer . De suivre la situation en intervenant dans le débat ” poursuit Hamrouche dont les non-dits révèlent la gravité de la situation  allant jusqu’à insinuer que même le président élu ne sera pas souverain.

 

Hamrouche refuse de s’engager dans le trouble ambiant et insiste ” l’Algérie a besoin du neuf.  D’un projet . Le régime a raté cette chance.  On aurait pu avancer.  30 ans après on continue encore à parler de terrorisme et de corruption ?”

Sans le dire explicitement, Mouloud Hamrouche affiche une grande méfiance quant à la démarche préconisée par les tenants du pouvoir en vue d’accélérer le processus des élections présidentielles.

En homme averti, connaissant parfaitement les secrets du système, Mouloud Hamrouche laisse entrevoir des inquietudes qu’ il s’interdit de rendre publiques.

Pourtant certaines voix se sont affirmées favorables en faveur de L’ex chef du gouvernement pour la conduite d’une période de transition .

 

ABN

 

Lire aussi