Le cri de colère des journalistes libres: Un Hirak de presse dans le Hirak du peuple

Couverture médiatique commune des journalistes. Pour un coup d’essai c’est un coup de maître. Les professionnels des médias ont relevé le défi en ce 39 ème vendredi de hirak où ils se sont donnés rendez vous autour d’un carré choisi en plein coeur de la capitale. Sous une forte pluie qui n’a point découragé les algériens à  maintenir la mobilisation contre le pouvoir et ses projets controversés, des femmes et des hommes de la famille de la presse ont fait l’événement . Ils ont réussi à porter leurs ” préoccupations…

A suivre

Sit in devant le siège de Facebook : les Algeriens dénoncent la censure

fermeture des pages Facebook des militants du Hirak . Sit-in devant le siège de l’entreprise Facebook à Washington . Décidément tous les moyens sont bons pour étouffer la voie du peuple qui aspire auchangement. Alors que les médias en Algérie sont muselés notamment les médias lourds tant publics que privés, la suspension d’émettre sur le satellite Nile Sate à l’instar de la chaîne El Magharibia accusée d’être subversive alors qu’ elle comptait parmi les rares télés à couvrir les événements en Algérie, c’est au tour de Facebook de fermer les…

A suivre

Alors que les journalistes crient leur colère : le journal liberté marque l’indifférence…

Alors que pas moins de 300 journalistes , y compris ceux du secteur public se serrent les rangs pour apporter leur union comme force positive face à la dérive, le journal liberté se démarque de ses confrères et refuse même de relayer cette action à travers laquelle  les journalistes veulent faire sensibiliser l’opinion publique. Décidément le journal de Rebrab se perd dans ses feuilles . Ses journalistes sont certes libres de ne pas adhérer à l’action de leurs confrères mais de là à oser le black out sur cet élan…

A suivre

Loi sur les hydrocarbures : les députés donnent leur quitus

Fin de suspense. Le projet de loi sur les hydrocarbures a été voté ce jeudi par la majorité des députés. Le texte qui a connu quelques amendements dans la forme avait été discuté au sein de l’assemblée durant plusieurs jours . Des experts ainsi que des économistes spécialisés avaient même été sollicités par les parlementaires afin d’examiner les contours et surtout les enjeux de cette loi tant controversée. Au final, les députés ont estimé que le texte n’engageait en aucune manière la souveraineté du pays et ont de ce fait…

A suivre

Ali Benflis perdu entre l’appel de Décembre et celui du hirak: Il piège son propre élan !

Il est vrai que sur les cinq candidats de l’élection controversée du 12 Décembre, Ali Benflis peut sembler comme le plus apte à représenter un minimum de  sérieux, dégagé par sa stature de potentiel homme d’État. Cependant , il s’est laissé entraîner par des  contradictions qui piègent sa démarche en se déclarant engagé dans le sauvetage du pays et en présentant ce choix comme le résultat d’une mûre réflexion où Benflis avait mis sur la balance , d’un côté, l’appel du devoir et de l’autre, la non participation à l’élection.…

A suivre

Crise politique : l’échec prémédité

Par Docteur Rafik Alloui le 38 eme vendredi de protestation populaire en Algérie, marquait  aussi la 20 eme sortie  depuis l’expiration, du délai d’intérim de quatre-vingt-dix jours à la tête de l’Etat, assuré par le président de la Chambre haute, Abdelkader Bensalah. En vertu de l’article 102 de la Constitution, le mandat de M. Bensalah est donc arrivé officiellement à son terme. Elu par les deux Assemblées après la démission d’Abdelaziz Bouteflika, il devait assumer l’intérim pendant quatre-vingt-dix jours, le temps d’organiser une élection présidentielle, prévue le 4 juillet, rejetée…

A suivre

Un emblème, une loi et plusieurs verdicts: Relaxe de détenus du hirak

Tribunal de Bab El Oued 5 détenus d’opinion relaxés Décidément à chacun son procès. Les condamnations diffèrent d’un tribunal à un autre. Celui de sidi Mhamed, est-il devenu, le cauchemar des détenus d’opinion? Les autres sont-ils beaucoup plus cléments ? Ce mercredi 13 novembre, le tribunal de Bab El Oued a relaxé 5 détenus arrêtés pour port de l’emblème amazigh. Il s’agit entre autres de Hamza, Lekhel Kamel et Okbi Akli , tous arrêtés le mois de juin et incarcérés à la prison d’El Harrach. Lors de l’ouverture du procès…

A suivre

Face aux pressions contre les journalistes: l’opinion publique doit savoir

Les journalistes et professionnels des médias tous secteurs confondus , n’en peuvent plus . Ils tirent la sonnette d’alarme et s’en remettent à l’opinion publique pour la prendre à témoin sur toutes les formes de pression et d’intimidation auxquelles ils font face , notamment ces derniers temps. Qu’ ils soient dans le public , le privé, presse écrite ou audiovisuelle, presse électronique, les techniciens et professionnels des médias crient leur ras-le-bol face à une situation intenable les empêchant d’être au rendez vous d’un traitement objectif et serein des événements que…

A suivre

Port du drapeau amazigh: Une année de prison pour 22 détenus

Pour port de drapeau amazigh, les 22 manifestants qui ont comparu hier devant le tribunal de Sidi M’hamed ont tous été condamnés à une année de prison dont 6 mois avec sursis. Le verdict est tombé vers 2h30 du matin alors que le tribunal était pratiquement pris d’assaut par une foule venue apporter son soutien aux détenus. À l’instar des avocats présents qui ont explosé de colère contre ce verdict , les citoyens et autres militants de la société civile ont eux aussi exprimé leur indignation face à ce qu’…

A suivre

Pseudo montage de téléphonie mobile : la ministre met fin à l’arnaque!

    La ministre de l’industrie , Djamila Tamazirt a frappé fort en prenant la décision courageuse de remettre de l’ordre dans un secteur d’activité qui dégageait une forte odeur de l’arnaque fiscale et parafiscale. Elle vient d’annoncer le gel des avantages accordés à la pseudo industrie de montage de la téléphonie mobile en Algérie. Les smartphones et autres modèles de téléphones mobiles commercialisés sous la “fausse” étiquette ” made in Algeria” sortent désormais de la fameuse liste de produits bénéficiant des avantages fiscaux et parafiscaux dans le cadre des…

A suivre