Mouloud Hamrouche se perd dans sa contradiction

Réputé intègre et authentique patriote, Mouloud Hamrouche dont on ne sait plus s’il se positionne en opposant ou en ” consultant” a eu l’honneur d’être sollicité par des citoyens pour se porter candidat et tenter de sauver le pays .

Il expliquera à la foule venue le voir à son domicile qu’ il ne peut répondre à leur sollicitation.  Tout simplement, il considère que le jeu est fermé.

Curieusement en homme averti , Hamrouche se contredira gravement en déclarant haut et fort son impuissance ” Même si vous votez pour moi , je ne pourrais rien faire pour vous”.

La sentence est grave.  Hamrouche laisse entendre que la légitimité d’un président, fût elle,puisée des voix libres du peuple ne suffit pas à lui conférer cette liberté de manoeuvre et de gouvernance.

Si, comme il le soutient, c’est le peuple au sens constitutionnel de détenteur du pouvoir  qui décide de le plébisciter, comment peut il considérer encore qu’en tant que président fort de ce soutien populaire, il s’estimerait encore démuni ?

Le raisonnement de Hamrouche , du moins cette question est de nature floue.

Considère-t-il la voix du peuple comme insuffisante ? Ou bien est il plutôt en train de chercher une couverture qu’ il espére voir venir d’une autre partie, telle l’armée ?

Non . Le point de vue de Hamrouche ne tient pas la route.  Il est imprécis.

ABN

Lire aussi