Mihoubi explose le FLN, Tebboune s’offre sa base

Au FLN , désormais c’est le grand cafouillage, les militants ne sachant plus sur quel pied danser à l’approche de ces présidentielles et en l’absence des traditionnelles consignes et instructions de vote .

Il est vrai qu’ officiellement le plus vieux parti du pays et néanmoins le plus honni ne présente aucun candidat, mais d’ores et déjà l’on annonce par la voix de son secrétaire général par interim la forte probabilité d’inciter le FLN à soutenir le candidat du RND, en l’occurence Azzedine Mihoubi !

Des manoeuvres sont en cours dans cette direction et des informations circulaient déjà en coulisses sur ce précieux soutien du FLN en faveur de Mihoubi.

Mais ces derniers jours, il semble que ce choix est en train de se préciser et laisse même entendre que les dirigeants actuels du FLN auraient reçu des instructions dans ce sens .

Publiquement et jusqu’ ici celui qui a vu venir le ” danger qui risque d’anéantir le FLN et le diviser à jamais ” comme le soutiennent les militants de la base , c’est Hocine khaldoun, membre de la direction  du parti .

Il avertit l’actuel ” chef du parti par interim qui est d’ailleurs illégitime de prendre la moindre décision.  Toute décision qu’ il prendra sera illégale.  Seul le comité central est habilité à donner ce genre d’instructions ” lance-t-il.

Pour lui, ” soutenir Mihoubi pourrait constituer un danger pour l’avenir du parti”.

Le choix annoncé a  provoqué un vent de colere chez les militants FLN   qui se disent “révoltés par une telle décision qui émane d’un secrétaire général lui même illégitime.  Il n’a pas à parler en notre nom . “

Tout comme la base, certains responsables du parti s’affichent contre ce choix et rejettent catégoriquement ces orientations en relevant que ” le FLN n’a pas à suivre le RND ni à se soumettre au second rang des valeurs.  Nous avons un grand parti et c’est aux autres de nous suivre . Depuis quand c’est le FLN qui se met au service du RND?”

Ceux qui se revendiquent ” authentiques militants FLN ” rappellent que si ” nous devions soutenir un candidat on choisirait un enfant du parti . Et malgré tout, Tebboune même s’il se dit candidat libre , demeure néanmoins un militant FLN et membre du comité central ” .

Refusant de suivre les recommandations de leur nouvelle direction, les militants vont jusqu’à menacer de rendre public un communiqué de dénonciation pour se démarquer des choix suggérés.

Se disant fidèles au parti et à ” sa grandeur ” les militants , notamment ceux de la base promettent de se rebeller et de donner ” nos voix en faveur de Tebboune ” .

Dans ce jeu où la danse est de rigueur , il faut noter que l’opportunisme et le placement politique font perdre la tête à beaucoup d’acteurs du vieux parti.

À l’image d’un bon nombre de sénateurs FLN qui s’engagent en catimini en faveur d’un Mihoubi, que la rumeur donne comme favori.

ABN

 

Lire aussi