Mahieddine Tahkout sous mandat de dépôt.

Le paquet de Sidi M’hamed a décidé de placer l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout sous mandat de dépôt tôt ce lundi matin .

Le géant du transport universitaire et patron de CIMA Motors, qui active aussi dans le montage des véhicules Hyundai est soupçonné d’irrégularités et malversations dans le cadre de contrats le liant à des entités publiques auprès desquelles il aurait été favorisé .

Il est soupçonné d’avoir bénéficié d’indus avantages auprès de l’agence du développement des investissements , ANDI et ce en matière d’exonération fiscales et parafiscales .

Les contrats dont son entreprise a bénéficié pratiquement de manière exclusive dans le transport des étudiants, sont également au coeur des soupçons, le parquet considèrant l’existence d’indus avantages notamment auprès des directions des oeuvres universitaires.

Ainsi , les relations du groupe Tahkout avec l’entreprise publique ETUSA, du transport urbain et sub-urbain d’Alger , tout comme ses contrats avec la SNVI auprès de laquelle il a acquis plusieurs dizaines de bus et de camions  , ont nourri les doutes des enquêteurs en charge du dossier .

L’instruction qui a débuté ce Dimanche après midi aura duré plusieurs heures .

En rapport avec ce dossier  le tribunal de Sidi M’hamed a vu défiler beaucoup de monde.  Parmi les personnalités entendues, l’ex premier ministre Ahmed Ouyahia  , qui n’a quitté le tribunal que peu avant minuit , tout comme les ex ministres, Zaalane pour les travaux publics , Benmessaoud pour le tourisme et Youcef Youcefi de l’industrie .

Abdelkader Zoukh a également ete entendu jusqu’à une heure toute aussi tardive au même titre que plusieurs cadres de l’agence du développement de l’investissement et d’autres organismes publics .

Au total , on parle de pas moins d’une centaine de personnes qui ont défilé hier auprès du même tribunal .

Tahkout qui  comparaissait aux côtés de son frère et de ses deux fils compte parmi les hommes d’affaires les plus influents du pays . Et les plus controversés surtout .

ABN

 

 

 

Lire aussi