Lutte contre le corona virus: Les 8 mesures de Tebboune

Le président de la  république,Abdelmadjid Tebboune passe à la vitesse supérieure et décide de 8 mesures destinées à renforcer le dispositif de lutte contre la propagation de la pandémie du corona virus.

Ces décisions interviennent ce jeudi à l’issue d’une réunion qu’ il a tenue avec un nombre de ministres et de hauts responsables de la sécurité du pays .

À compter du Dimanche prochain, à 1 heure du matin et ce jusqu’ au 4 Avril, il a été décidé de :

1 /suspension des transports collectifs, publics et privés à l’intérieur des villes et entre les wilayas.  Suspension des trains.

2 /Libération de 50 % des fonctionnaires dont la mission n’est pas vitale et ne relève pas d’un caractère indispensable.  Avec maintien des salaires.

3/ Libération des femmes travailleuses qui ont des enfants de bas âge.

Des modalités d’application seront explicitées par décret du premier ministre.

4/ Fermeture des cafés et restaurants dans les grandes villes .

5/ Régulation du marché des produits de large consommation en veillant à assurer la disponibilité et lutter contre la pénurie .

6/ mise en place de dispositifs de lutte contre la spéculation de concert entre le ministère de l’intérieur , le commerce et l’agriculture. Traquer les contrevenants et spéculateurs qui risquent des poursuites judiciaires, saisie de leurs marchandises et fermeture de leurs commerces tout en les exposant à la connaissance du public.

7/ Renforcement des comités de veille et de vigilance contre la propagation du virus.

8/ instruction donnée au ministère des finances afin d’accélérer le processus de dédouanement de toutes marchandises alimentaires.

 

Pour rappel ces mesures interviennent comme l’indique le communiqué de la présidence après la récente sortie du président de la république dans laquelle il avait réitéré l’urgence de demeurer vigilants face à l’épidémie . Tebboune avait il y a deux jours appuyé les mesures de prévention concernent la fermeture des salles des fêtes ou autres lieux de manifestation et de regroupement ainsi que les écoles et universités.

Il avait en outre rappelé que les pouvoirs publics s’affairaient à mettre en place des dispositifs de prévention tels l’acquisition de masques et de gants de protection ainsi que des lits de réanimation nécessaires dans ce genre de situation…

Le président avait aussi insisté sur le fait que la santé du citoyen devait primer avant toute autre considération.

Les acteurs du hirak savent cette fois ci que l’heure n’est plus à la politique . La pandémie étant en train de ronger des populations de grandes nations .

 

ABN

 

 

Lire aussi