Lutte contre la corruption et abus de fonctions: Des magistrats et des policiers sous la loupe

Deux juges et un procureur suspendus pour usurpation de fonction et violation des règles inhérentes à leur fonction.

C’est ce que révèle un communiqué du ministère de la justice précisant que les deux juges exerçaient respectivement à Tiaret et El Harrach alors que le procureur était rattaché au tribunal de Tlemcen.

Ce dernier aurait selon certaines indiscrétions violé les secrets de l’instruction de certains dossiers et se serait compromis en tentant de favoriser certains suspects impliqués dans le trafic du foncier dans la wilaya de Tlemcen.

Par ailleurs, durant la même semaine c’est l’ex ministre de la justice , Tayeb louh, homme fort du système Bouteflika qui a été convoqué par l’office de répression et de lutte contre la corruption. Il a été entendu sur des dossiers liés à des soupçons de malversations relatives à l’acquisition des bracelets electroniques .

À Oran, ce jeudi, c’est l’ex patron de la police de cette wilaya, du grade de contrôleur général qui a fait l’objet d’une arrestation pour des soupçons d’enrichissement illicite .

Il serait à la tête d’une fortune estimée à plus de 100 milliards de centimes selon des sources qui évoquent son implication directe dans le trafic du foncier à Oran . Cette affaire fait suite à la chute du responsable des domaines et des réserves foncières d’oran ainsi que du maire de la commune d’Essenia relevant de la même wilaya et qui serait également concerné par les soupçons d’enrichissement illicite.  Il a été arrêté dans les mêmes circonstances que le haut fonctionnaire de police.

ABN

Lire aussi