L’indécence des cliniques privées: Dons de sang chèrement payants

Dernière nouveauté de certaines cliniques privées de l’Algerois. Les malades qui y sont hospitalisés et en attente d être opérés se voient traités tels une source malsaine pour un enrichissement des plus vulgaires.

 Il est d’abord ordonné aux parents des malades de trouver eux même des donneurs de sang . Jusque là l ordre peut passer . Mais une fois les donneurs volontaires arrivés à la clinique, surprise! On leur demande tout simplement de payer pas moins de 6100 Da par donneur! Autrement dit , le donneur est piégé dans sa générosité humaine puisque la clinique le contraint au paiement de son acte.

 En effet, les gérants de ces établissements privés ne se gênent guère de facturer ces prélèvements . Pour 2 ou 4 donneurs la facture du ” bon geste” s éleve entre 12000 da et 24000 da que la famille du patient devra assumer. Un tel dérapage aussi inhumain qu insolent, ne manquera pas de dissuader les potentiels donneurs .

Le malade contraint à trouver le meilleur service contre son mal , se cherchant remède et assistance entre l hôpital public et les structures privées n est souvent assimilé qu à un numéro de facture , voire un gisement de business pour des prédateurs en blouse blanche .

De lamentables pratiques sorties des génies de l innovation malhonnête . Faire payer un don dépasse dépasse tout entendement quel que soit son terrain de  manifestation. Les limites de l’insolite insolent sont gravement repoussées .

K.A

Lire aussi