Les dessous pétroliers d’Erdogan

Le déploiement éventuel des troupes turques en Libye, tel qu’ évoqué par Erdogan n’est motivé que par la convoitise turque des ressources pétrolières libyennes entre les mains du général Khalifa Haftar, qualifié par les médias “occidentaux” de dictateur à l’image de Kadhafi.

Hélas pour ses détracteurs de tous bords, il jouit d’une grande popularité et de l’appui non déclaré des russes. Erdogan a bien profité du pétrole irakien qu’il achetait à bas prix à Daech.

A Daech dont les terroristes ont été évacués via Idleb à l’issue de longues négociations auxquelles a pris part et tiré profit la Turquie. Erdogan ne s’intéresse pas plus à la stabilité de la Libye qu’à celle de la Tunisie voisine.

Si le plan turc est maintenu, ce sera le début d’une longue période de troubles dans la région qui  affectera  l’Algérie, tôt ou tard.

N.L

Lire aussi