l’ancrage d’une origine contestée : Amazigh d’origine et musulman de religion

Cela me rappelle quand dans les cours d’école lorsqu’on était petit, il y’avait nous et les autres et plus tard, notre quartier contre un autre. De la franche camaraderie cela pouvait basculer à une violence inouïe pour un bonbon, une tenue vestimentaire, et bien plus tard, des idées, des idéaux.
Je viens dans ces écrits rappeler et répéter que tout algérien devrait se considérer Amazigh d’Alger la blanche Icosium et ex Mezghena jusqu’au fin fond du Sahara ou cette civilisation a regroupé plusieurs dynasties toutes Amazighs jusqu’à celle des almoravides, Hammadides, Ifrénides, zirides des Al Mohades toutes conquérantes de la péninsule ibérique et d’une partie du Portugal sous le commandement de notre héros Tarek ben Ziad un Zénten de la dynastie des Zenten qui est ni plus ni moins qu’un Amazigh ( deux génération après celle de la Kahina, sur laquelle beaucoup de gens se trompent, car aujourd’hui elle serait considérée comme Chaouia car native de Khenchella)
L’amazigh en lui-même n’est pas raciste, il veut seulement qu’on le respecte et surtout qu’on respecte son identité et qu’on reconnaisse que la terre ou il vit est sienne incontestablement.

L’amazigh est sensé, car il a entendu raison en adoptant l’islam, une bénédiction comme religion mais il refuse le mensonge, il n’est pas arabe, la supercherie, l’avidité et surtout le rejet de son identité, lui le propriétaire des lieux.
Combien de peuplades venus d’ailleurs ont été accueillis et amazighizer sans distinction de race ni même de religion.
Nous disons simplement que notre Algérie est amazigh dans son intégralité notre combat ne consiste pas à nous dresser les uns contre les autres car nous sommes un.
Je discutais avec un ami de Ain defla qui me disais qu’il se considérait comme arabe et que ses ancêtres étaient des almoravides que dans son patelin, il y’avait plein de noms d’origine kabyles et ces gens la n’en étaient pas
– d’où tiens- tu ce la, ai je dis ?
– c’est parce que c’est comme cela me dit-il…… et on nous a toujours appris cela.
Il fut surpris quand je lui ai sorti simplement sur Wikimazigh l’histoire de la dynastie des almoravides peuple amazigh « toute ma vie m’a-t-il dit, je pensais que j’étais arabe »
Le reste du travail eh bien ce sera sa conscience qui le fera. Le travail d’éveil nous incombe, il est inscrit dans nos gènes, il est de notre devoir, un devoir de mémoire : Leibnitz grand philosophe allemand disait que dieu a crée le meilleur des mondes possible, il aurait voulu il nous aurait engendré Arabes, ce n’est pas le cas et cela ne le sera jamais car je ne peux être ce que je ne suis.

de Paris Rafik. D

Lire aussi