La mesure bientôt effective: les importateurs soumis à un cahier des charges

Ne sera pas importateur qui veut.

Désormais, tous les importateurs activant dans la revente en l’état devront être soumis au préalable à la souscription d’un cahier des charges.

Sans  donner trop de détails sur le contenu du dit document, kamel Rezig le ministre du commerce ainsi que le ministre délégué au commerce extérieur ont annoncé ce lundi des mesures spéciales destinées à filtrer cette filière de l’activité import .

Qu’ il s’agisse de matières premières ou de tout autre produit destiné à être revendu en l’état, les importateurs auront désormais à souscrire à un cahier des charges qui serait en cours de finalisation.

Cette démarche vise à recenser les intervenants et les besoins en matière d’importation pour un meilleur contrôle du marché mais surtout afin de répondre aux nouvelles exigences dictées par l’érosion des réserves de changes.

Le gouvernement espère établir un fichier en la matière afin de travailler dans le sens d’une meilleure maîtrise de la facture d’importation et partant de limiter le flux devises aux seuls besoins réels du pays .

Cela répond également aux directives du président de la république qui avait appelé à importer ” utile” et d’éviter ces flux de marchandises jugées inopportunes pour l’économie nationale.

Le département de Kamel Rezig entend ainsi engager ce verrou afin de lutter contre la surfacturation et l’évasion fiscale.

La nouveauté qui attend les importateurs devra être finalisée d’ici la fin du mois de juillet, selon le ministère du commerce .

ABN

Lire aussi