Incidents en France,après la victoire des verts : La colère des cousins du bled!

Une représentativité lamentable !

Apres la victoire de l’Algérie et la qualification en demi-finale de la CAN, la France s’est gaussée d’un des plus mauvais exemples fourni  par la communauté algérienne, qui ne fait décidément rien comme les autres.

Les excès, l’absence de tempérance, des enseignements comportementaux ancestraux foulés du pied, à tel point qu’un rappel d’ordre théologique serait nécessaire.

A qui la faute ? À un système éducatif à la française qui a lamentablement échoué, ou alors à un mal sociétal englobant les discriminations et aussi l’absence totale de la cellule familiale et de son autorité?

Toujours est-il, et toujours il serait bon de prendre exemple sur les jeunes du Hirak, une grande leçon distribuée au monde entier. Les jeunes algériens du pays n’ont rien de commun avec leurs cousins des banlieues parisiennes. Des millions de jeunes algériens sont sortis dans toute l’Algérie, aucun édifice public, ni privé d’ailleurs n’a subi de dommage, un mobilier urbain intact malgré la proportion humaine gigantesque, qui aurait pu engendrer, ne serait-ce que des incidents non intentionnels : rien, walou, nada !

Nos émigrés gagneraient à faire des stages auprès de leurs cousins du bled qui n’ont pas une vie facile, mais qui feraient le job que les parents d’enfants d’immigrés n’ont pas fait. Il faut voyager ,sortir de sa tanière, de sa cage d’escalier !

Le périphérique parisien a été bloqué au coup de sifflet final du match contre la cote d’ivoire, des magasins saccagés et pillés sur les champs Elysées, on a volé des bus du transport public parisien pour s’amuser, des voitures vandalisées, brulées et des drapeaux qui viennent signer les forfaitures en guise de preuves.

Des imbéciles heureux qui brisent, l’image que renvoie le hirak, et un rassemblement national ex FN qui se frotte les mains.

Est-ce ainsi que l’on fête une victoire, le score de Marine Le Pen aux élections ne vous suffit-il pas ! Le qualificatif de “sauvageons” ne heurte t- il pas votre fierté et celle du drapeau que vous agitez ?

Restez chez vous, les fennecs n’ont pas besoin de l’image ni de cette joie prétexte pour commettre vos larcins, et le hirak qui en est à sa 21ème échéance « rendez vous compte ! », ne cautionne pas de tels agissements, il en est justement l’antithèse.

Rafik D

Lire aussi