Financement de l’economie: la Banque d’Algérie ouvre la voie aux crédits

Afin de booster ‘l’économie en offrant une plus grande aisance monétaire aux établissements de crédit, la banque d’Algérie vient de prendre deux décisions importantes.

Selon un communiqué de la dite institution, le comité technique chargé de piloter la politique monétaire , réuni ce lundi a decidé de réduire de…50% le coefficient de réserves obligatoires .

Il passe de 6 à 3 %.

Un effort important qui sera appelé à conforter la ressource bancaire. Et par prolongement ces dernieres devraient mettre  à disposition de l’economie ces ressources destinées aux crédits.

La Seconde décision consiste au retour d’un autre avantage accordé aux banques commerciales . Celless ci pourrontt désormais se faire refinancer auprés de la banque d’algerie sous des termes plus souples allant jusqu’à des echéances d’un mois.

Une souplesse dans le refinancement accordé sur un mois en plus censée offrir à la banque commerciale un confort de ressources sur cette durée. Une disponibilité autrement rallongée.

En d’autres termes, l’autorité monétaire du pays , en l’occurence la banque d’algérie , toujours sans patron ( gouverneur non encore designé) opere à travers ces dispositions une création monétaire appelée à contribuer au financement des projets d’investissement.

K. A

 

Lire aussi