Fermeture de plusieurs églises en kabylie : le culte “clandestin” face à son destin

Étrange timing ! Qu’ est ce qui pourrait bien avoir incité les autorités à ordonner la fermeture des lieux de culte chrétien dans les wilayas de Tizi ouzou  et de Bejaia ?

Pourquoi en ce moment précis ?

Pas moins d’une demi douzaine d’églises ont été fermées ces derniers jours sur ordre du wali à travers la wilaya de Tizi ouzou.

Des vidéos circulent sur le net montrant des gendarmes dans les églises visées par des décisions de fermeture au moment où les fidèles s’y trouvaient encore .

À Bejaia, la même décision a été mise en pratique alors qu’ une délégation de représentants de l’église protestante d’Algérie a essayé de rencontrer les autorités pour dénoncer ces fermetures qu’ elles considèrent comme une entrave à la la liberté de culte.

Elles sont au total près d’une douzaine d’églises à avoir été mises sous scellés par les autorités qui ont précisé de leur côté que ces lieux de culte évoluent en violation des lois en vigueur .

Elles seraient érigées sans autorisation tel que l’exige la loi .

Cette série de fermeture de lieux de culte intervient dans deux régions du pays, Bejaia et Tizi ouzou, connues pour leur sensibilité politique et le caractère frondeur de leurs populations qui risquent de mal accueillir la démarche.

Cette attitude est d’ores et déjà confirmée par les interrogations soulevées sur la toile notamment sur le timing choisi et l’arrière-pensee de ces interdictions.

ABN

 

 

 

Lire aussi