En larmes devant les juges , Djamel Ould Abbes : ” Laissez moi parler. Je veux vider mon coeur…”

C’est un homme totalement abattu qui s’est présenté en larmes devant les magistrats du tribunal de Sidi M’hamed ce matin .

L’ancien ministre et senateur, ex patron du FLN également , Djamel Oumd Abbes crie à ” l’injustice” et déclare être ” une victime . Je suis innocent. Laissez moi vider mon coeur. Laissez moi parler. Je n’ai même de logement personnel. J’ai la conscience tranquille” lance-t-il à l’adresse du juge.

Ce dernier  l’interroge sur ‘d’éventuels conflits d’intérêts dans le choix et le financement des associations quand il était ministre de la solidarité nationale .

Ce à quoi Ould Abbes répond que la loi ne concerne pas spécialement ces cas s’agissant d’associations à caractère humanitaire .

Pour rappel dans ce chapitre ould abbes était ministre et président d’une association dans le même temps.

Au sujet des 64 milliards dépensés , il dira perplexe que ” 13 chéques portaient ma signature alors que je ne les  avais jamais vus.” Et d’ajouter ” j’ai découvert cette histoire auprès du juge enquêteur de la cour suprême”.

Par ailleurs, le joueur de l’équipe nationale de football Antar yahia a été cité par ould abbes. Il déclare l’avoir sollicité pour ” le financement de plusieurs milliers de posters et affiches dans le cadre de la campagne présidentielle”.

ABN

 

Lire aussi