Discours de Gaid Salah : Pas de dialogue direct avec l’armée

L’armée refuse d’être impliquée dans toutes formes de dialogue direct. Elle tient à se confiner dans les limites constitutionnelles en se positionnant dans un rôle d’accompagnateur.

Le message du chef d’etat major est ainsi porteur d’une réponse à l’appel au dialogue direct lancé ce Samedi par  3 personnalités du pays , Ali yahia Abdennnour, Taleb Ibrahimi et Rachid Benyelles.  Ce n’est pas dans les attributions de l’institution militaire de s’impliquer dans ce genre de rencontres politiques, semble répondre le commandement de l’armée lequel prône néanmoins la nécessité d’oeuvrer à lancer de telles initiatives avec des interlocuteurs habilités, les représentants de l’Etat en l’occurrence.

En d’autres termes , Gaid Salah conforte Bensalah et son équipe dans leurs missions et tente d’en faire les seuls acteurs à approcher pour tout dialogue qui viserait à dénouer la crise et à faire converger les visions des uns et des autres .

ABN

 

Lire aussi