Discours de Gaid Salah : la date des élections non confirmée !

Le doute est total sur la date des élections. Si le principe de leur organisation est maintenu avec force dans le discours de Gaid Salah qui réitère sa conviction en la matière, ce Lundi à partir de la 4 ème région militaire , la date du 4 juillet comme annoncée officiellement n’a aucunement été confirmée ni évoquée .

Il a surtout été question d’insistance sur la nécessité de tenir ces élections présentées par le Général comme ultime solution de crise dont il dit qu’ elle ne peut perdurer en raison des risques de vide constitutionnel menaçant le pays .

Aussi ,plaide- t -il , pour l’urgence d’accélérer la mise en place de l’instance indépendante de surveillance et d’organisations de ces élections en vue de garantir leur transparence .

Techniquement ,le calendrier s’avère impossible à respecter étant donnés les délais nécessaires pour la création de cet organe de surveillance d’une part et de l’organisation logistique et autre ,d’autre part, pour escompter être au rendez vous du 4 juillet .

Cela sans compter la désertion annoncée et publiquement affichée par des millions d’algeriens opposés à cette échéance sous sa forme actuelle.

Gaid Salah a pris soin de ne pas s’avancer sur la date et semble ainsi suggérer probablement l’idée d’un report . D’ailleurs la même prudence a été observée dans le dernier discours de Bensalah prononcé à l’occasion de la journée de l’étudiant .

Ce qui conforte l’idée que les décideurs se sont résolus à prévoir un glissement au demeurant inéluctable dans le calendrier proposé .

Par ailleurs , un point clé sur lequel le chef d’état major ne s’est pas clairement prononcé et qui retient à coup sûr l’attention de tous les Algériens : le rôle, voire le maintien ou non de l’équipe actuelle de Bensalah et Bedoui dans le cas où l’on s’acheminerait vers le report.

ABN

Lire aussi