Détournement au CPA Banque de Bouira : Ouverture du procès

Ouverture du procès du détournement au CPA de Bouïra.

Le procureur a requis 10 ans de prison ferme.

Le procès relatif au détournement de fonds au niveau du crédit populaire algérien CPA s’est ouvert au niveau du tribunal de Bouira.

Durant trois jours les 12 inculpés , dont 5 sous mandat de dépôt ont été auditionnés.

Lundi, le procureur a requis 10 ans de prison ferme et 100.000 DA d’amende pour ceux qui sont sous mandat de dépôt et des peines allant d’une année à deux ans de prison ferme.
Le procès se poursuit avec les plaidoiries de la défense.

Abdellah Debbache

Lire aussi