Des facilités et annulation de frais bancaires pour les entreprises

 

Gel du paiement des charges financières, report et renouvellement des échéances de crédits arrivés à terme au 31 mars et posterieurement, consolidation des impayés , annulation des frais de retards liés aux créances exigibles au 31 mars et au delà .

 

Ces mesures doivent être entreprises avec point de départ le 31 mars et ce pour une période de 6 mois .

 

Le gouvernement met le paquet avec cette panoplie de facilitation accordées aux entreprises impactées par la pandémie .

Les banques sont ainsi instruites à adopter ces mesures qui consistent à geler les compteurs et à readapter leur poltique en fonction de la contrainte majeure de l’heure .

 

Toutes ces facilitations sont d’d’ailleurs soutenues par le trésor public, assure le ministère des finances qui rappelle la facilitation accordée par la banque ‘d’Algérie à ces mêmes établissements dés le début avril.

 

Des facilités qui comprennent la réduction des coefficients de réserve afin de permettre aux banques d’optimiser leurs disponibilités en matière de liquidités et de crédits , ainsi que la révision à la baisse des règles prudentielles pour rendre la banque plus à meme de financer ‘l’économie en sauvegardant ses fonds propres en ce sens où l’l’autorité monétaire a pris l’engagement de reclasser les créances non performantes suivant le cas exceptionnel de la crise actuelle.

ABN

 

 

 

La communaute bancaire appelee à accopagner et a soutenir les operzteurs econoliques notamment lrs PME et les petits metiers

C’est ce qui ressort de la corresoindanxe adressee par le linistete des finznces à l’associatiin des banqyes et etablissemebrs finzciers , invitée a metrre en pratiqye les recommandations prises durzbt le derniet conseil des minisres .

Toutes les bansues sont a ce titre tenues de faire prduve de comprehensiin et de souolesse en ces telos fe crise.

Le ministrte les invite à considerer la situztion exceptionnelle et à procefer eb condequence à unr evaluation objrctove ded ptejuficed er mznques à gzgner dibis pzr leur clientele du fait des effers de lz pzndelir.

Lire aussi