Covid 19 : l’indiscipline menace Bouira

Les hôpitaux passeront à 400 lits à Bouira
Les médecins tirent la sonnette d’alarme.

 

Le nombre de cas des personnes atteintes par le COVID-19, s’aggrave de jour en jour.

Parfois le nombre des cas confirmés atteint les 14 en 24h.

Les citoyens continuent à ignorer les mesures sanitaires et la distanciation sociale.

Ils rejettent le port du masque malgré les grands efforts des pouvoirs publics et des associations qui distribuent gracieusement les bavettes aux citoyens.

Pis encore des cortèges de mariage sont observés même au chef-lieu de la wilaya.

Pour narguer les autorités, certains publient des vidéos et photos des fêtes sur les réseaux sociaux.

Face à cette montée de la pandémie , des mesures ont été prises et ce décrétant l’interdiction de circulation à partir de 20h à 5h du matin mesure que les services de sécurité trouvent toutes les difficultés à faire respecter notamment dans les quartiers populaires.

La direction de la santé et de la population fait face à la grogne du personnel du secteur pour manque de moyens de protection et de spécialistes dans la réanimation.

Ainsi, il a été décidé de passer de 30 lits au début de la pandémie à 400 lits d’hôpital le 16 juillet, réservés aux malades du COVID-19 au niveau des cinq hôpitaux répartis à travers la wilaya avec une quarantaine de lits de réanimation.

Actuellement il existe 28 lits de réanimation grâce aux dons.

La direction prévoit l’équipement de deux hôtels au centre ville d’une capacité de 340 lits en annexe pour hôpitaux pour la prise en charge des malades.

La DSP appelle les retraités du secteur, équipes médicales et paramédical, de renforcer les équipes en fonction qui sont dépassées devant le nombre de cas enregistrés à travers la wilaya.

Abdellah Debbache

Lire aussi