Covid 19: Les banquiers veulent leur prime de…risque !

Alors que l’heure est à la solidarité notamment avec les pertes d’emplois de certaines catégories de travailleurs directement impactées par la pandémie, les banquiers, ou plus exactement leurs syndicats osent une revendication qui relève presque de l’indécence.

Ils réclament une part de…bénéfice qu’ ils tentent de gagner à la faveur de la pandémie du covid 19!

Le patron de la fédération nationale des travailleurs des banques et assurances ( syndicat UGTA) a appelé dans une note datée du 3 Mai dernier l’ensemble des syndicalistes des banques publiques de la place à saisir les PDG de ces établissements en vue de dégager une ” prime d’encouragement à tous les personnels de ces institutions qui ont travaillé durant ces durs moments de pandémie s’exposant aux risques…”.

En clair, le syndicat des banques considère que les travailleurs du secteur financier sont en droit de toucher une prime pour avoir pris le risque de continuer à travailler en pleine pandémie.

L’appel pourrait être compréhensible si la situation financière du pays était autrement plus confortable et si surtout la nature du métier de banquier était quelque peu porteuse de risques avérés en terme de contamination.

Cela , au moment où toute une population de travailleurs, commerçants , artisans et journaliers ont dû subir les conséquences directes du confinement sanitaire.

Le syndicat des banquiers donne l’impression d’avancer à contre courant du sursaut de solidarité entrepris au niveau national pour venir en aide aux plus nécessiteux .

La démarche insolite de ce syndicat pourrait faire tâche d’huile si les pouvoirs publics étaient amenés  à réserver une réponse favorable à leur demande.

ABN

Lire aussi