Concert de Soolking: Colère et indignation après le drame

Incompétence criminelle ! Une fête qui promettait la joie et l’éclatement à des milliers de jeunes finit dans un drame.

Résultat du désastre : 5 morts âgés de 13 ans à 22 ans et quelques 23 blessés enregistrés ce jeudi soir au stade du 20 Août d’Alger où se tenait le concert tant attendu de la star des jeunes, le rappeur Soolking.

L’accident serait survenu vers 20 h30 au niveau d’une des portes du stade où une immense bousculade semble avoir engendré la panique et le malheur.

Organisé par l’ONDA , Office national des droits d’auteurs, le concert a drainé des foules immenses venues des quatres points du pays.

Quelques 30.000 billets avaient été vendus mais, selon beaucoup d’observateurs et de professionnels, le choix du stade du 20 Août avait été dénoncé depuis le début . Il ne pouvait selon eux se révéler opportun d’organiser l’événement en ces lieux pour diverses raisons . Pratiques et sécuritaires . En raison du nombre attendu.

Curieusement, la fête n’a pas été interrompue alors que l’accident se produit au moment où Soolking enflammait la scène.  L’artiste ne semblait pas averti de ce qui se passait et que des morts étaient là parmi le public venu l’écouter et le voir.

La fête ira jusqu’ au bout ! On apprendra qu’ effectivement, Soolking et son orchestre ne savaient pas pour le drame.  Les organisateurs ne les ayant pas informés.

Des voix s’élèvent pour comprendre. Pour condamner et même pour juger. Que s’est il réellement passé ? Est il vrai que le choix du stade était une mauvaise option? Y a -t-il eu négligence au niveau des règles sécuritaires?

Qui doit assumer ?

En tous cas, le procureur près le tribunal de Sidi M’hamed s’est déplacé sur les lieux pour l’ouverture d’une enquête.

Sur la toile, c’est l’indignation et la colère.  Soolking est venu donner du bonheur à des jeunes qui l’attendaient.  La bêtise humaine en a décidé autrement.

ABN

Lire aussi