Les dessous pétroliers d’Erdogan

Le déploiement éventuel des troupes turques en Libye, tel qu’ évoqué par Erdogan n’est motivé que par la convoitise turque des ressources pétrolières libyennes entre les mains du général Khalifa Haftar, qualifié par les médias “occidentaux” de dictateur à l’image de Kadhafi. Hélas pour ses détracteurs de tous bords, il jouit d’une grande popularité et de l’appui non déclaré des russes. Erdogan a bien profité du pétrole irakien qu’il achetait à bas prix à Daech. A Daech dont les terroristes ont été évacués via Idleb à l’issue de longues négociations…

A suivre

La nouvelle de la semaine :Bit Essaboune

    Par: Nina. K   Posée sur le parapet de la terrasse qui donne sur ce qu’on appelle « El Kouri » parce    qu’on y parquait les chevaux jadis, la théière pleine de tisane de verveine fumait encore que déjà les verres, sitôt remplis, étaient vidés !               – Mais l’infusion de verveine, on ne la boit pas à tout va, vous allez tomber malades,   arrêtez, ça suffit les enfants ! Mais ils ne s’arrêtaient pas pour autant, ou du moins ils s’arrêtaient, si,  le temps de l’engueulade. Ils criaient, couraient, riaient, la chaleur…

A suivre

Tebboune veut contrôler les importations: Retour au système des quotas?

Un ministère délégué au commerce extérieur, cela décline déjà la nature des verrous que compte introduire le président de la république  sur ce segment d’activité dont les flux à l’importation touchent plus de 40 milliards de dollars par an. Tebboune l’a toujours montré . Il s’est bien montré hostile à l’encouragement des importations et son passage éphémère au département du  commerce sous Bouteflika a été surtout marqué par l’introduction des mesures restrictives qui ont semé la panique aussi bien chez les importateurs qu’auprès de leurs partenaires étrangers. Cette année encore…

A suivre

Exonérés de déclaration douanière : 5000 euros pour tout voyageur algérien

Les voyageurs algériens sont désormais autorisés à transporter l’équivalent de 5000 euros  en espèces dans le cadre de leurs déplacement de et vers l’étranger . De plus, ils ne sont plus soumis à l’obligation de les justifier ou de produire le moindre document bancaire tel que l’exigeaient auparavant les douanes . Cette mesure introduite par la loi de finances 2020 est désormais entrée en vigueur ce 02 janvier. Pour rappel , le montant autorisé auparavant était plafonné à 1000 euros. ABN

A suivre

Ferhat Ait Ali, ministre de l’industrie: Test de vérité pour une critique chronique

L’industrie , ce vaste chantier, totalement destructuré et soumis à des politiques aléatoires où l’approximatif a cédé la place à la gabegie , est désormais confiée à un nouvel arrivant dans l’exécutif choisi par Tebboune. Le nouveau ministre Farhat Ait Ali, présenté comme expert financier par les médias et fortement présent sur les plateaux télés ou à travers des contributions dans la presse est particulièrement attendu pour ne pas dire suivi de près par cette opinion publique qui l’a toujours entendu émettre les plus vives critiques de toute la politique…

A suivre

L’économie,ce département manquant: Qui va gérer la relance ?

Qui va définir la politique économique du pays en ces temps de crise et comment mettre en place une stratégie de relance sous le sceau de l’urgence alors que l’organigramme du nouvel exécutif version Tebboune a exclu le département de l’économie ? Abdelmadjid Tebboune qui s’est toujours montré sensible aux questions économiques , lui, dont la formation universitaire n’est pas étrangère à ce segment, prévoit-il de centraliser la décision économique à son niveau et lui confier une place présidentielle ? C’est à dire gérer la stratégie de relance à partir…

A suivre

Crise politique : l’Algérie, un cas unique au monde

  Par:Dr Rafik ALLOUI  Le 3 janvier 2020, premier vendredi  de  contestation populaire de cette nouvelle année. Cela s’ajoute aux 45 vendredis de l’année 2019 durant lesquels le hirak est resté inébranlable sur sa principale revendication pacifique à savoir un Etat de droit libre et démocratique.   Contrairement à ce que pensent certains opportunistes, le mouvement populaire de rue en Algérie se suffirait à lui-même pour abolir un système politique oligarchique au bénéfice d’un autre démocratique. Cela n’a existé en aucun lieu de la planète, jusqu’à aujourd’hui. Le peuple Algérien…

A suivre

Nouveau gouvernement, entre la raison et l’intérêt : le risque économique de Tebboune

Abdelmadjid Tebboune a désormais son équipe au complet .  Le gouvernement qu’ il a nommé ce jeudi autour du premier ministre Abdelaziz Djerrad est déjà convié à un premier conseil des ministres pour Dimanche prochain . Apparemment le président ne veut pas perdre de temps, ce qui pourrait d’ailleurs expliquer quelque part la composante de cet exécutif où se mêlent d’anciens noms ayant servi sous Bouteflika et Bensalah et l’arrivée néanmoins de nouvelles têtes dans un contexte de défis majeurs à tous les niveaux . Le temps a-t-il fait défaut…

A suivre

Lakhdar Bouregaa libéré.

Lakhdar Bouregaa quitte la prison d’El Harrach aujourd’hui. La chambre d’accusation de la cour d’Alger à décidé de libérer ce jeudi le vieux moudjahid pour des raisons liées à sa santé. Incarcéré depuis le mois de juin dernier pour ” atteinte au moral de l’armée ” , Bouregaa dont la santé s’est dégradée comptait parmi les figures actives du mouvement populaire. Son procès est prévu pour début mars prochain.  Il  comparaîtra libre. Cette libération intervient à la veille de vendredi, jour de hirak . ABN

A suivre

Issad Rebrab sort de prison

12 mois avec sursis et 6 mois de prison ferme pour rebrab. Le verdict vient de tomber à 1 heure du matin du premier jour de cette année 2020. Issad Rebrab qui a déjà purgé 8 mois de détention provisoire est désormais libre . Il écope bien sûr d’une amende infligée au groupe Cevital dans cette affaire. ABN

A suivre