La condamnation de Khaled Drareni: Journalisme, métier à hauts risques

Terrible foudre dans le paysage de cette liberté d’expression qui se cherche encore un rayonnement à la veille de ” la nouvelle Algérie” en gestation. Les journalistes ont peur. Ils s’inquiètent. Leur métier ne pouvant s’exercer dans un climat de frayeur judiciaire où le moindre incident conduit droit son auteur devant les tribunaux. La liberté d’expression, le droit du citoyen à l’information , deux piliers non négociables des espaces de la démocratie viennent d’être secoués par l’affaire de khaled Drareni. Des acquis chèrement payés par les professionnels des medias .…

A suivre

Affaire Kouninef: procès sans grosses révélations

Ils symbolisent le coté obscur du règne de Said Bouteflika. Les frères Kouninef avaient accès à tous les privilèges. Ils avaient le pouvoir. Ils étaient l’influence et la puissance. Pouvant exiger à ce qu’un tel haut responsable ou un autre soit déplacé ou dégommé. Leur nom est étroitement lié à une sinistre époque qui a provoqué le tsunami du hirak. L’argent public  a été sali et mis entre les mains de ceux qui ont eu à co-diriger le pays, entre deux verres d’alcool et une blague . On ne les…

A suivre

Révision de la constitution: Une communication totalement défaillante

Dans cette communication censée accompagner et séduire  l’opinion et les algériens quant à l’opportunité ” historique” de souscrire au projet de révision de la constitution , les pouvoirs publics ont visiblement manqué d’efficacité. Au delà de quelques incohérences relevées tant bien dans le fond que dans la forme , le projet en question et qui devrait consacrer la naissance de la “nouvelle algérie”selon ses promoteurs , la démarche engagée pour susciter un potentiel interêt autour du texte affiche quelques défaillances au chapitre de la communication. Rendre crédible la necessité de…

A suivre

900.000 morts de covid dans le monde: Vaccin , entre guerre commerciale et mensonges des labos

A ce jour, le bilan de La pandémie de Covid-19 a donné plus de 900 000 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon les statistiques fournies par l’Agence France-Presse (AFP) à partir de sources officielles jeudi 10 septembre. Plus de 27,9 millions de cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués. Les Etats-Unis sont le pays le plus touché, tant en nombre de morts que de cas, avec plus de 190 000 décès, suivis par le Brésil (128 500 morts), l’Inde (75 000), le Mexique (69 000) et le Royaume-Uni…

A suivre

Abdelaziz Belkhadem: Retour ou Erreur de casting?

Abdelaziz Belkhadem n’est pas fini. Politiquement . Et ce ,contrairement à ce que tout le monde s’accordait à penser, tant l’homme porte en lui, l’image d’un système douloureux que le hirak ” beni” a cru démanteler. Pour avoir été longtemps proche de Bouteflika , Belkhadem ancien patron du FLN, ex chef du gouvernement, ex président du parlement, chef de la diplomatie, ministre conseiller représentant le chef de l’Etat (Bouteflika) il affiche un riche parcours d’homme clé d’un système ayant été à l’origine du gros mensonge et surtout de la faillite…

A suivre

Le poids de Khaled Drareni face à Tliba…

Aucune  ressemblance possible entre les deux personnages. Ni physique et encore moins morale. L’un était faiseur de lois. L’autre , journaliste , subit surtout les lois . Sauf peut être leur rendez vous “non arrangé” autour d’un tribunal qui condamne l’ex député pour des faits de corruption alors que Drareni risque une peine de 4 années ( la moitié de celle écopée par Tliba) pour avoir eu le malheur d’être présent là où il ne fallait pas, du fait de sa qualité de journaliste.   En termes de sanctions judiciaires…

A suivre

Crise de liquidités: Le ministre des finances ” omet” la théorie du complot et donne sa propre version

Selon le ministre des finances , Aymen Benabderrahmane, la crise de liquidités qu’a connue le réseau postal avec ses graves impacts sur le citoyen serait dûe à la baisse de l’activité économique suite à la pandémie. Et que celle ci sera définitivement résolue d’ici le mois d’octobre, toujours selon le premier argentier du pays . D’un trait et sans le savoir peut être , le ministre vient de balayer cette hypothèse du complot tel qu’il a été précédemment déclaré par les plus hautes autorités du pays. En effet dés la…

A suivre

Des ministres dépassés par les événements: Un remaniement en vue?

Un mini-remaniement ministériel serait dans l’air.  On le dit même imminent. Contrairement à l’idée répandue, Tebboune n’attendra pas jusqu’au lendemain du référendum pour opérer le remaniement. L’equipe gouvernementale est soumise à un ” sans fautes” , une sorte d’obligation de resultats qui exige de chaque membre , une promptitude dans la décision et la prise d’initiative. Ce qui ne semble pas être le cas… Il y a donc des éléments qui rendent crédible cette lecture sur la necessité de revoir la composante de l’exécutif. Si aucune source ne peut confirmer…

A suivre

Révision de la constitution: Le projet sera-t-il ” souillé” par le parlement?

Le projet de révision de la constitution sera au menu du conseil des ministres de ce dimanche. Suivant un cheminement légal et réglementaire , après son adoption , il devrait malgré tout être soumis par la suite au….parlement. C’est du moins , ce que laissent entendre plusieurs analystes proches des centres de décision. La voie parlementaire ne pourrait être éviter et ce en dépit de toutes les voix qui se sont élevées appelant à dissoudre cette assemblée ou du moins la priver de toutes missions. Certains vont jusqu’à suggérer qu’en…

A suivre

Le groupe Saidal ou l’histoire d’un crime économique…

Incroyable destin du groupe Saidal, ce fleuron de ‘l’industrie pharmaceutique nationale qui avait réussi à s’imposer au niveau régional , voire africain a perdu…20% de parts de marché. Il est passé de 30% à 10% de parts de marchés en l’espace de quelques années seulement. Et c’est Abdelmadjid Tebboune qui a fait état de ce désastre qui touche à une entreprise stratégique ayant connu des années de gloire dans son secteur. Tant en production et approvisionnement du marché domestique où elle servait dd’outil public de régulation que sur l’international.  …

A suivre